Vraie, fausse bonne excuse !

1nacaA l’opposition qui s’étonne légitimement de ce que ses interventions ne soient pas retranscrites fidèlement dans les procès-verbaux des réunions du conseil municipal,

Carayon explique que cela prendrait plusieurs pages et chargerait inutilement de travail les services municipaux…

Donc pour Carayon :

  • ce que l’opposition dit, il n’en a rien à faire,
  • la censure est un acte de gestion normal !

Pourtant c’est fort regrettable d’un point de vue de la transparence, de la sincérité des PV et aussi parce que ces interventions sont d’une grande intelligence et d’une pertinence juridique souvent incontestable !

 

Je me souviens entre autres :

  • De la proposition faite de tester la vidéo « protection » avant de la généraliser,
  • de la mise en garde concernant le remboursement de la caution pénale suite à la plainte de Carayon pour diffamation, le remboursement n’étant acquis que si la diffamation était reconnue, ce qui n’a pas été le cas, donc pas de remboursement