Video Protection

camera2 Je suis contre ce projet en cours de réalisation de vidéo protection parce que c’est une atteinte à la liberté de circuler, et surtout parce que ce n’est absolument pas justifié par la délinquance à Lavaur. Le « parquet », le Préfet n’ont évidemment pas à vous détourner de votre idée MAIS vous ne pouvez pas dire que vous avez leur soutien sur le fond.

La subvention obtenue l’est par toutes les municipalités qui en font la demande et présentent un dossier.

Je suis stupéfait que vous n’ayez pas entendu la proposition des conseillers de l’opposition qui ont proposé une période d’essai avec le constat de l’évolution de la délinquance avant le déploiement de l’entièreté de opération.

Vous êtes sourd à cette proposition de bon sens, vous dilapidez nos deniers pour avoir raison.

MAIS JE VOUS INTERDIS DE DIRE QUE CEUX QUI SONT CONTRE « ONT DES COMPORTEMENTS QUE REPROUVE LA LOI ».

Ceci est une insulte.

Je suis contre ce projet qui est inapproprié à Lavaur et dont l’efficacité est liée à la présence humaine derrière les écrans (de dire de spécialistes) ce qui ne sera pas le cas dans notre commune et

mon comportement est celui d’un honnête citoyen, sachez-le et retenez-le !

_________________________________________________________

Appel à  tous les citoyens, aux conseillers municipaux de la majorité et de l’opposition

Pour le respect de notre liberté de circulation, pas de surveillance sans respect des droits.

Une seule caméra de surveillance et déjà tout le centre ville sous haute surveillance permanente. la portée va jusqu’au giratoire Castres/Mazamet et dans l’autre sens une vue jusqu’au tribunal jusqu’à la mairie…

zone de surveillance2

 

Le maire nous écrit en cette fin janvier 2016

Au sujet de cette vidéo protection aussi onéreuse qu’inutile dans une ville où fait bon vivre malgré quelques faits délictueux.

A l’appui de son entêtement à faire il y a RETENEZ BIEN CELA : « c’était un engagement que j’avais pris » !

Donc nous pouvons penser qu’il mettra autant de pugnacité à faire TOUT ce qui a été engagement électoral (bon soyons bon prince, nous oublierons depuis combien de temps il promet, l’essentiel est qu’il tienne !).

Bien sûr dans l’énumération de ces faits délictuels, il n’y a pas de dates ! Pas de périodes pour les vols commis dans des locaux (en l’occurrence la vidéo-protection ne va pas traverser les murs pour filmer les vols dans les locaux des associations ou les bureaux de la mairie) ! Une absence totale de références, juste appuyer sur le caractère modeste des victimes, un raisonnement pour séduire le Fhaine qui l’a privé de bien des voix aux régionales ! Un amalgame propice à justifier l’ultra sécuritaire cher à l’extrême droite qui a accueilli le maire au début de ses engagements politiques, un retour aux sources en quelque sorte !

Quand on est élu… on doit réagir, dit-il encore ! Certes mais mieux que réagir est de gérer ! Mais il a fallu donc plus de VINGT ANS à Carayon pour réagir ! Nos routes ne sont pas prêtes d’être réhabilitées !

La contestation du coût de fonctionnement qui ne serait pas exorbitant, … mais bien sûr toujours pas de chiffres, Carayon conteste mais ne donne pas d’arguments vérifiables, il dit juste… c’est pas vrai ! Facile, mais pour un citoyen ce qui parait peu cher pour un maire (qui ne viendra pas par ses impôts participer au financement de cette vidéo-protection…) peut être exorbitant !

Ah l’exemple de Mazamet ! Il n’est que de lire Le journal d’ici ou la dépêche du midi pour constater combien cette vidéo-protection ne peut remplacer la pertinence d’une police de proximité supprimée par Sarkozy. et puis il ajoute Graulhet (une commune gérée par la gauche), est-il raisonnable de comparer les deux communes ? Le taux de délits est différent, les risques ne sont pas les mêmes !

Mais de cette « lettre » je retiens ceci « c’est moral de tenir sa parole » je suis bien d’accord ! Et je suis tout dévoué à vérifier que notre maire tiendra sa parole au delà de la vidéo-protection !

Enfin rappelons que les premiers droits des citoyens sont : la liberté, l’égalité et la fraternité !

La sécurité est un devoir, le devoir des élus qui doivent y veiller sans attenter aux droits de leurs administrés.

Vous me direz que je n’ai pas donné mon avis sur cette vidéo-protection, je vous répondrais que c’est une double dépense : investissement et fonctionnement et éventuellement en plus de l’entretien la réparation, et que dans un contexte financier particulièrement fragile il faut savoir faire des priorités. Et ma priorité ce n’est pas de faire les doux yeux au FHaine ! La police de proximité, celle qui connaît la population, qui vit avec et pour elle est la bonne mesure pour prévenir mais aussi en aval pour aider la recherche des délinquants et les démasquer.

La lettre du maire c’est ici :  2016_01_21_lettre_aux_vaurens_scurit, quand même c’est trop mignon un maire qui écrit à chaque citoyen pour lui dire qu’il a tenu un de ses engagements… ! Oui trop mignon, même si c’est un peu cher.

NB : L’identification des terroristes du « Bataclan » et plus généralement de tous ces assassins du 13 novembre n’a pas été faite en amont pas la vidéo protection, et ce sont les recherches ADN qui ont permis d’identifier les barbares, qui au demeurant n’en ont rien à faire d’être filmé. Des vidéos surveillance ont été activées par opportunité pour suivre les fuyards et dans un contexte très particulier. L’évoquer dans sa lettre est d’une mauvaise foi électoraliste qui ne saurait surprendre personne. Et l’expérience montre que les malfrats ont vite fait de repérer les caméras et de se cacher derrière une cagoule pour perpétrer les mauvaises actions.

NB : Espérons que les frais ainsi engager ne vont pas faire défaut à d’autres financements, le budget devrait nous éclairer sur ce point.

__________________________________________________

Dernier conseil municipal de l’année: 17 décembre 2015

Le maire dans la rubrique « informations » se félicite (bon, cela est une habitude !) de ce que la première vidéo protection va être installée en janvier et que le reste suivra car il tient à ce projet et que « LES RECENTS EVENEMENTS ONT FAIT LA PREUVE DE L’UTILITE DE CE DISPOSITIF »

MEME PAS VRAI

Les évènements dont il s’agit, qu’ils soient de janvier avec Charlie hebdo, ou en novembre avec les attentats barbares à Paris, la vidéo protection n’a pas été un élément d’enquête ; à Paris ce sont les interventions des forces publiques qui ont permis un dénouement de la prise d’otages suite au carnage. Ensuite ce sont des informateurs ou des résultats d’exploitation d’indices qui ont permis la poursuite des criminels… La vidéo protection n’a pas été déterminante, surtout pas la vidéo protection publique. Elle n’a pas protégé.

N’empêche qu’à Lavaur, moyennant 10% de nos impôts, elle sera installée… pour surveiller qui ? quoi ? Pour protéger qui ? quoi ?

J’espère que ces caméras seront judicieusement installées pour permettre de saisir les moments délicats de franchissement des dos d’âne, des nids de poule et autres difficultés dans de nombreuses voies de Lavaur, cela pourrait servir à indemniser les victimes potentielles de ces dysfonctionnements majeurs et pérennes de nos infrastructures routières.

 

AUTOPSIE d’un article du mag de Lavaur. Dans le journal de notre mairie nous lisons en juin 2015 :

« POUR LA SECURITE DE TOUS : Le projet de caméras de vidéo protection totalement soutenu par l’Etat ! En dépit de la baisse des dotations de l’Etat aux communes, le maire a pu obtenir du Préfet du Tarn une subvention de 160 800€ soit 40% de la dépense) pour l’installation des caméras de vidéo protection à Lavaur. Ce projet est soutenu par Mme Le procureur de la République, par la Gendarmerie Nationale et par les chefs d’établissements scolaires.

Rappelons que des villes aussi différentes, à tous égards, comme Toulouse, Revel, Castres, Lyon ou Nice ont installé des caméras de vidéo protection avec des résultats marquants. L’un des tueurs de Charlie Hebdo avait été identifié à Pantin par l’une ces caméras, et plus récemment à Carmaux, les malfaiteurs ont été filmés lors d’un braquage dans une armurerie. »

Nous lisons et nous … rigolons ! grafme-com-ff0bc2bf-3438867     bla bla1

Car en fait il n’y a qu’un seul propos frappé au coin du sceau de la vérité il s’agit  des différences (à tous égards… et notamment du taux de criminalité !) des communes citées : Toulouse… Lyon… Nice… Castres… Revel ! Pourquoi pas aussi New York ?  Londres ? Si, si ils ont aussi des caméras de vidéo protection !

Pour le reste … NON ! Le projet n’est pas soutenu par l’Etat, il est initié, porté et subventionné, le maire n’a eu qu’à confectionner un dossier dans le cadre du fonds interministériel pour la prévention de la délinquance comme d’autres communes du Tarn objet du plan de prévention de la délinquance et d’aide aux victimes… Allons Bernard rendez à François et à Manuel ce qui leur appartient ! Pour ce qui est de Madame la Procureure et des services de police et de gendarmerie, il faut rappeler qu’ils ont estimé que la commune était « paisible ». Donc voici bien une dépense qui n’a pas un caractère d’urgence, loin s’en faut ! Il en est d’autres prioritaires qui sont donc abandonnées pour la vidéo. Mais aussi rappelons que la vidéo protection n’a pas permis l’identification des assassins de Charlie Hebdo, c’est d’abord une carte d’identité « oubliée » ! A Carmaux c’est bien un film qui a permis l’identification mais un film d’une caméra privée… Des arguments déployés pour ne pas dire qu’en fait la vidéo fait l’objet d’un vaste programme national, qu’elle n’est pas une idée, une volonté du maire qui n’a fait que suivre le mouvement précipitamment et sans consulter ses administrés, un petit référendum local pour permettre à chacun de s’exprimer sur ce sujet de la liberté de la libre circulation aurait permis de s’assurer que toutes dispositions étaient prises pour la garantir, Là … ben on verra, enfin on subira, … mais nous serons VIGILANTS.

Bien l’article n’était pas signé, alors sans doute n’a-t-il pas été relu…

VV signe et vous donne ici quelques références incontestables :

le plan de prévention

L’efficacité de cette vidéo protection est contestable à Castres ! http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/tarn/castres/un-tabac-presse-de-castres-braque-pour-la-2eme-fois-en-10-mois-838395.html

S

3 réflexions au sujet de « Video Protection »

  1. Je suis bien d’accord avec l’article! Mise à part pour violer nos liberté privé, la vidéo protection ne résoud pas et n’a jamais résolu quelconque problème. Les idées de dire que tel ou tel assassin ont été identifié grace à une caméra et faux et archi faux! C’est une tentative de lavage de cerveau de la part du gouvernement par le biais des journaleux! N’oublions pas que la majorité de la presse appartiennent à l’État! Et les journaux privé sont soumis à des censures! Ils peuvent donc manipuler le peuple français à leur guise au nom de la sécurité! Pour ma part, je me suis jamais senti en sécurité dans une ville comme la notre à Toulouse qui est sous vidéo protection depuis 2007 sous le mandat de Jean Luc Moudenc. Car une caméra est par définition est un objet. Elle film une scène, certe sa peut aider la police dans une enquête! Mais en cas d’attaque imminente d’un agresseur, elle ne peut que filmer alors qu’une présence policière en ville dissuadera ce genre de délinquant à passer à l’action! Et n’oubliont pas que si une vie sera parti, c’est à cause du manque de déploiement de la police devenue de plus en plus feignante grace à cette outil d’assisté. Une caméra n’arrêtera pas un junki en manque, un policier oui. Je me sens donc plus en sécurité avec des policiers sur le terrain que derrière des écrans. Enfin arrêtons de croire à la caméra qui résoud les miracles des affaires difficile et que sans leurs présence, jamais elles ne seront résolu! Il faut garder en mémoire cette attaque mortel survenue sur le pont St Michel à Toulouse en 2008. Je suis motard et quand je pense à l’idée de la généralisation de ce dispositif, je ne peux que penser à ce »frère » inconnu tombé face à des ignobles barbare qui ont voulu lui voler sa Yamaha R6, ils ont réussi leurs coup. Le motard dont je ne connais pas le nom à vaillamment défendu sa machine devant ces agresseurs avant de tomber sous les coup de couteau de ces derniers qui l’ont mortellement atteind! Aujourd’hui ces barbares sont encore en liberté en toute impunité! Les caméras ne les ont jamais identifié malgré la présence de la vidéo protection à Toulouse, c’est une preuve flagrante de l’inefficacité du dispositif! Alors faite attention quand ou vous revendique l’efficacité du système dans les journaux!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s