EXCELLENCE !

laurier Il est des mots chers à Carayon.

Ces mots, il les emploie avec une générosité jamais démentie quand il s’agit de ses actions, de sa gestion.

Excellence est son chouchou !

Mais vertueux est aussi bien classé au palmarès, quasiment ex-aequo avec historique !

 

Mais est-ce bien approprié d’utiliser ces qualificatifs quand les faits montrent de grandes insuffisances ?

Je discutais avec des concitoyens du tract du maire sur l’hôpital, après les sourires de connivences sur l’opportunité de cette communication et son insondable maladresse, nous relevions encore et toujours le mot excellence, à propos de son action cela va sans dire ! Alors que finalement, il n’a fait que son métier avec le brio qu’il se reconnaît mais que l’histoire ne retiendra pas !

Pourtant, et cela il ne l’a pas relevé, dans cet hôpital un service peut revendiquer l’excellence et ses résultats sont sûrement – bien qu’absents des statistiques carayonnesques – de très bonne facture.

Je veux parler de la biologie et unanimement, nous avons reconnu la qualité, la convivialité de ce service, de la chaine santé qui conduit à « la piqure ». Un accueil souriant, rapide, efficace, des rendez-vous au mieux des intérêts du patient et… une « prise de sang » faite avec délicatesse, tout en douceur. pour un peu nous irions juste pour le plaisir de se savoir reconnu et respecté.

Une excellence incontestable, et là le maire n’y est pour rien, il s’agit du personnel de santé..

Je serai curieux de connaître l’évolution de ce service depuis trois quatre ans… mais cela n’intéresse pas le maire, pas assez voyant, pas assez porteur. Ce quotidien est juste cité dans ces pages du tract… le laboratoire ! Un vrai service d’excellence réduit à un mot.

La convention n’est pas d’excellence, tout au plus un brouillon du GHT qui s’impose à tous, mais une remarque est d’importance : Non Carayon, on ne va pas dans un service public parce que l’on n’a pas d’autre choix. Aller dans un service public c’est reconnaître sa qualité, le dévouement sans faille de ses personnels et pas parce qu’on ne peut pas faire autrement.

Elle est là votre audace ! Dire n’importe quoi !

Elle est là ma mission, dénoncer vos dérives et vos exagérations !