Dépenses de fonctionnement

Avoir des recettes et bien les utiliser, voilà une mission importante et primordiale.

Dans cette tâche, un maire n’est pas seul et surtout il peut compter sur les services de l’Etat pour lui indiquer dérapages et fausses routes.

Nous allons analyser les résultats sur les années 2000/2014;

Rendez-vous sur les pages spécialisées et voyons avec quelques graphiques les dangers de la gestion Carayon. Ayons dans cette démarche d’analyse présent à l’esprit que si, effectivement, le maire ne peut agir sur certains paramètres, il est de son devoir d’adapter sa gestion en jouant sur les paramètres qu’il maîtrise, ou devrait maîtriser.

Une vue d’ensemble s’impose :

depenses fonctionnement

Il saute aux yeux que le maire n’a pas tenu compte des recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, ce qui a pour résultat flagrant : plus de dépenses de personnel, plus d’achat donnent inéluctablement une explosion des dépenses de fonctionnement. D’autant que sont maintenues à leur niveau les autres dépenses ce qui parait légitime pour le poste du contingent, mais qui donne à réfléchir pour la distribution des subventions.