Plan de circulation

Annoncé au lendemain de l’enquête sur l’indigent PLU, le plan de circulation avait comme disposition forte la mise en sens unique les allées Jean jaurès côté monument aux morts !

C’était une blague !

Les allées sont bien en double sens des deux côtés, je viens juste de vérifier !

plan circu

Ah, quel farceur notre maire !

C’est juste histoire de mettre un peu d’animations !!!

cesar cara

 

STOP !!!!!!!!

Il est stupide de vouloir être la meilleure !

Est-ce là l’enjeu d’une politique municipale de battre des records, doit-on revendiquer l’entrée dans le livre des records de prétendues performances de la ville et de son maire.

C’est d’une rare stupidité de surfer sur des exploits imaginaires et taire, au demeurant, des prouesses indiscutables comme le gouffre abyssal de la dette…

dettelavBâti sur ce principe détestable du « à Lavaur et nulle part ailleurs » avec des références invérifiables ou manipulées, la dernière campagne municipale menée par le maire, monseigneur Carayon égrène au fil de ses « publicités » ses records :

« Lavaur une ville de records »…

« A Lavaur et nulle part ailleurs » !!!

Et si, tout simplement, Lavaur devenait une ville où chacun peut y trouver son compte, chacun peut s’exprimer, participer dans un cadre fixé par un environnement moderne qui pointe du doigt les dangers d’une transition énergétique, économique et écologique qui aurait oubliée sur le chemin le faire plaisir et les copinages. Une ville de progrès social qui envisage avec sérénité le développement POUR TOUS des outils de culture, de sports et d’animation urbaines…

Ce ne serait pas un record mais ce serait bien agréable à vivre.

Terrible insuffisance !

Fleurissent des associations… pour créer du lien entre les habitants.

Un constat d’échec pour le maire. Il faut croire que le lien entre citoyens constitue un danger pour le maire. Il est vrai que selon la sagesse populaire, l’union fait la force !

Ne soyons pas surpris de cette réticence pérenne à laisser chacun dans son coin.

Ces associations, qui sont toutes sans lien politique, ont perçu que le lien social était… distendu, voire inexistant.

benePourtant le maire en ses vœux de 2018 s’était essayé à l’exercice, en vain visiblement.

Il faut de la conviction, de l’engagement et du bénévolat pour réussir ce challenge qui est de créer du lien entre nous tous.

Elles ne s’y sont pas trompées, ces associations, elles parlent  bien de créer du lien, pas de recréer…

Donc vingt ans de mépris et d’indifférence, c’est cela le bilan du maire.

La guerre du kebab a bien lieu

Sur twitter s’échangent, sans aménité, des propos au sujet de recettes françaises ou pas. Une connotation raciste pointe son bout du nez.

Le débat est que le kebab n’est pas français, c’est parfaitement exact, il est… allemand donc européen ! Mis au point par des travailleurs turcs avec un ustensile du Moyen Orient…

Carayon, avec sa mesure légendaire dit « qu’il est si mauvais pour la santé… !

kebab3 Ce qui est mauvais est la mauvaise viande, mais quand la viande (mouton, poulet, agneau, veau, bœuf, dinde) est bonne le kebab est délicieux !

Pour le cassoulet, c’est la même chose, quand la saucisse est détestable, le cassoulet est immangeable.

D’ailleurs nous retrouvons ces rapprochements dans d’autres domaines…

Quand le maire s’occupe de ses réélections 6 ans sur 6 avec une pugnacité jamais prise en défaut, la gestion de la ville va à vau-l’eau !

Quand les principales activités sont orientées pain et jeux, la politique de la ville est absente.

Quand l’urbanisme consiste à faire plaisir, le PLU est déporté.

Quand la délégation de service public est sans contrôle, le cinéma ferme.

Quand tous nos sous vont à la cathédrale, la dette est insupportable.

Quand la transition écologique, énergétique, économique est la grande oubliée du programme électoral ou juste un faire valoir, la planète se meurt.

Quand le dialogue, quand la recherche de participation citoyenne sont simplement des mots, la dictature frappe à la porte.

Et que dit Carayon dans son tweet assassin ?

sibete

Mais qui donc est « si bête » ?

———————————————————————————–

Précision pour mes détracteurs :

Non, mon site n’est pas construit sur une dynamique sarcastique, il s’agit simplement de dénoncer des abus, des habitudes néfastes, des impérities, des dénis de démocratie, alors, n’en déplaise à certains lecteurs il n’y a pas l’ombre d’un sarcasme. Il y a de la satire, de l’ironie sans doute aussi, de la désespérance surtout, mais jamais de la méchanceté, sauf à considérer que la vérité est méchante.

Accréditer que vigilance vauréenne serait sarcastique, c’est valider que c’est méchant de dénoncer les dérives et mépris de notre maire.

Homard, langouste, crevettes grises…

A Lavaur le maire ne décline pas les produits de la mer pour valider les différences. Il reste très terrien :

  • ainsi pour le tour de France, c’est bœuf (220 kg) à la broche…

  • et pour la fête du Pigné, c’est apéro – saucisses (de Toulouse j’espère !)

En prévision un couscous…

Pourtant, alors qu’il participe au bashing-Rugy, il se prend les pieds dans le tapis…

Maladroit, sans doute pas ! Il est seulement en réaction sans réfléchir plus loin que le bout de son écharpe qu’il sent lui échapper.

kebab

A Lavaur et nulle part ailleurs !

C’est une évidence et une bonne chose !

Un rond point « Tour de France », il fallait y penser.

A part remuer des souvenirs scandalisés sur son édification, sa démolition et sa reconstruction pour cause d’arrivée du tour de France, cet hommage à un événement sportif est d’un ridicule assumé par un maire en manque de buzz, et cela dans l’année qui précède les élections municipales.

Nul doute que, si une opposition vient à se déclarer, elle aura à cœur de signaler l’irrégularité de cette célébration, elle saura s’offusquer de cette manifestation exceptionnelle alors que le bilan paru dans « le mag de Lavaur » revendique les passages et l’arrivée du tour ces dernières années (je peux dire ces derniers mandats…).

rond poinr tdf

Il n’a pas de chemise jaune, notre maire ?

Cela aurait été dans le ton, et puis maillot jaune des actions ridicules, il le mérite bien !

Les gesticulations autour de ce passage des cyclistes du tour de France sont lourdes en pollution, d’un coût masqué par des imputations budgétaires aussi diverses que variées (en passant aussi par des associations).

hariboFinalement, posté sur le bord de la route, j’ai pu prendre la mesure de ce qui a intéressé les spectateurs… les goddies, ces cadeaux venus d’ailleurs distribués généreusement par une noria de véhicules colorés.

La caravane passée, les sièges se replient, le bas-côté se vide, nous ne serons pas bien nombreux à saluer et applaudir les sportifs en plein effort.

tdf cour

Carayon, invente nous un discours !

Ben oui, quand même, tous les ans le même blabla…

J’attendais avec impatience la mise en ligne du discours, histoire de noter les différences, peine perdue, le discours n’est pas encore publié.

Rien de bien étonnant, parce que, à réécouter celui du 13 juillet 2019, on ne voit pas bien de différences avec celui du 13 juillet 2018 ! 2018_07_13_-_discours_14_juillet_2018_-_bernard_carayon

Je dis même que l’on ne peut passer à côté de franches similitudes.

prise bastilleVous me direz que la Bastille prise pour faire main basse sur la poudre et les balles et non libérer la poignée de prisonniers reste la prise de la Bastille.

Mais si le maire veut un jour devenir un orateur comme le fut Jean Jaurès, pas demain que son discours sera applaudi.

Maire du passé, discours laborieux sans mise en perspective…

En 1789 le peuple a pris la Bastille. En 2019, Carayon continue à nous prendre pour des benêts !