Un maire du XXI ème siècle en ce mois de juillet…

  • accueillerait le tour de France, mais simplement les sportifs, pas la polluante caravane,
  • ferait une fête aux légumes locaux, pas l’assassinat d’un pauvre bœuf !,
  • feu arti333bannirait le feu d’artifice, son empreinte carbone et sa pollution en particules aussi diverses que nocives (Lorsqu’elles retombent sur le sol, les poussières vont aussi polluer l’environnement. Le propergol (un agent de propulsion) et les colorants non brûlés contaminent les sols et les rivières. Le cuivre, par exemple, est  susceptible d’entraîner des taux élevés de dioxine et des problèmes de peaux ; le phosphore entraîne une eutrophisation des lacs et le baryum peut avoir des effets nocifs sur le cœur et l’intestin. Les plans d’eau à proximité des stations balnéaires et des parcs d’attractions, où les feux d’artifice sont fréquents, connaissent ainsi des problèmes récurrents de qualité de l’eau. Il faut enfin compter avec la pollution « visible » : les résidus de carton et de papier qui jonchent le sol après le tir et qui ne sont pas toujours ramassés),
  • organiserait un son et lumière ou un ballet de drones à la place.

Mais ce serait là un maire responsable et écolo !

Une notion galvaudée…

Gratuit ou encore offert par la mairie.

Tout cela est faux bien évidemment, il faut lire payé avec vos impôts, prélevé sur vos impôts sans vous demander votre avis, ni même parfois sans consulter le conseil municipal.

La nuance est d’importance, surtout quand  ce qui est « gratuit » ou « offert », ne l’est pas qu’aux vauréennes et vauréens !

offertAinsi moult manifestations sont offertes à tous ceux qui le veulent, habitants ou pas de Lavaur, mais sont financées à travers nos impôts…

Aussi, chaque fois que vous lirez « offert » par la mairie ou « gratuit », et c’est bien souvent, pensez à votre portefeuille !

A noter que le "barbecue" du tour de France 
sera à la mode "auberge vauréenne"
du semi-gratuit..

PLU… Ai-je le vol incertain d’un perdreau de l’année ?

NON, NON !

Je n’ai pu assister aux vœux du maire, et je m’en félicite, car pour nous prendre encore et encore pour des benêts, je ne suis pas sûr de pouvoir le supporter !

Mais bon oublions que c’est encore Intermarché qui fait cadeau des petits fours ! C’est juste inacceptable, il devrait y avoir un tour de rôle, pourquoi les artisans de Lavaur ne sont pas sollicités, et mieux encore associés avec le paiement par la ville sur ses frais très coûteux de représentation, la ligne budgétaire est prévue et justifiée. Un bon moyen de consommer local et de mettre en valeur le savoir-faire de nos artisans !

Là, évidemment, dans ces conditions je participe ! Autrement je boycotte !

mojitosPour en revenir à Intermarché qui ne va pas s’installer route de Gaillac, parce qu’il n’a pas déposé de dossier mais qui va tenter de s’installer avec un dossier qui sera repoussé, enfin qui voudrait bien mais qui ne pourra pas, je vais suggérer à notre commissaire enquêtrice une obligation à mettre dans le PLU, que les commerces, industries qui s’installent par de nouvelles constructions respectent deux obligations :

  • une autonomie en termes de consommation électrique,
  • des stationnements filtrants.

que ce soit route Gaillac ou dans les  dents creuses des deux zones Rouch et Sagnes.

Mais que Carayon y pense, si l’homme a la mémoire faillible, le net a la mémoire tenace et son discours des vœux 2019 est marqué au coin de la pastille : nous n’oublierons pas !

Inacceptable…

A une conseillère de l’opposition qui demandait l’utilisation d’une subvention d’un montant de 4 500€, le maire s’est montré évasif, voire sibyllin, un rien mystérieux et un tout opaque.

Il faut bien comprendre que cela ne nous regarde pas, pas plus que ne saurait nous intéresser le tour de magie qui consiste à attribuer des subventions après la survenue d’évènements.

Dans la logique de Carayon, on fait puis… comme il manque de l’argent, la commune paie.

Ce fut le cas pour Sébastien, puis la patinoire, je ne suis sûr d’être exhaustif, hélas, mais rien que cela et voilà près de 50 000 € qui ont bouché des trous par suite d’imprévisions.

La programmation budgétaire doit être un concept bien obscur pour le maire et comme l’ex adjoint aux finances fait faux bond pour la seconde fois consécutive depuis sa démission… personne pour éclairer un tant soit peu cette notion de cavalerie financière.

bonne franCar quand on a pas le sou on ne fait pas, enfin personnellement c’est ce que je pense en bon père de famille que je suis. Maintenant pour la gestion des deniers publics, à lavaur ce me semble être à la bonne franquette !

Ripailles et amusailles, à Lavaur on s’encanaille mais foin des triviales questions d’argent.

Sans doute faut-il voir là, la vertueuse gestion revendiquée par notre Jupiter local.

Pas innocent

Non, pas innocent le maintien du banquet au 8 mai.

Certes, l’an dernier, c’était aussi à l’occasion de la célébration de la victoire sur l’Allemagne nazie et la fin de la seconde guerre mondiale que s’était déroulée cette manifestation, mais cette année c’est le lendemain de l’élection présidentielle mais c’est également, circonstance particulière, pendant la course à la députation… (11 juin – 18 juin)

J’imagine qu’il ne faudra pas un peloton de gendarmerie pour sécuriser les allées jean Jaurès et que le maire se contentera d’une protection « raisonnable ». Mais je reste curieux des dispositions qui seront prises, ne serait-ce que pour les comparer à ce qui s’est fait en septembre dernier.

banquetrepN’empêche, un banquet républicain est un lieu d’échange public et politique, aussi cette manifestation, en cette période électorale est mal choisie, elle aurait dû être repoussée après les législatives, à moins qu’elle ne soit particulièrement bien choisie, c’est selon que l’on est candidat avec la maîtrise de l’organisation et du déroulement… OU PAS !

Et, comme il s’agit d’un banquet RÉPUBLICAIN, nul doute que seront invités d’honneur, Préfet et Députée, Colonel de gendarmerie et Sous-préfet et autre autorité représentant l’État Français.

(NDLR), la date du 8 mai est un choix, il ne s’agit nullement d’une tradition, ailleurs c’est le 14 juillet qui est choisi, mais ce peut-être une autre date sans relation avec une commémoration.

La députée y était…

videgrenier

Le maire n’a plus peur pour nous, OUF !

Le danger est passé, il s’est éclipsé avec les forains ? Ou bien tout cela n’était que propagande alarmiste en vue d’une élection périlleuse,  car le danger est bien là : ne pas être élu, ça c’est une vraie peur et tous les moyens sont bons pour  l’éloigner !

N’empêche qu’en ce jour de fête foraine, qui est l’anniversaire de l’abrogation de la peine de mort, point de CRS, point de fouilles ou autres mesures sécuritaires, rien !

lindagourjade

Ah si quand même, bravant tous les dangers que nous a décrit, à force de lettres, Carayon, nous avons croisé sur les allées Jean Jaurès notre députée, Linda Gourjade auprès notamment des associations.

Vous avez perdu l’adresse électronique de son site ?

Le voici : http://lindagourjade.fr/