Cela en devient ridicule…

Curieux des animations projetées dans les mois qui viennent, je consulte tout naturellement l’agenda du site de mairie…

Voilà ce qu’indique l’agenda :

agenda 2016

Surpris de ne pas trouver des évènements dont j’ai connaissance, je regarde de plus près…

Cette année le 10 juin n’est pas un vendredi… Après recherche je m’aperçois que cet agenda date de 2016 !

bonnet de carayonTrois ans de retard ! Un retard que l’on ne voit qu’à Lavaur et nulle part ailleurs (heureusement).

C’est ridicule et généralisé à bien des pages. Peut-on espérer une mise à jour pour les prochaines municipales, faute de quoi nous allons bien pleurer de rire si sa majesté met le site de la mairie au titre de son bilan éminemment vertueux et historiquement magnifique !

Ne pas avoir su en plusieurs mandats organiser la vitrine de la ville est une faute impardonnable. Enfin si, son dieu lui pardonnera, ses électeurs sans doute pas.

Point par point, illusion !

le plu pour les nulsComme une sorte de droit de réponse à des contradicteurs nombreux et pugnaces, le maire s’est épanché dans la presse pour défendre son projet. Point par point dit le journaliste.

Il a raté des mailles ! La couture n’est pas son point fort sauf à se livrer à des raccommodages d’un autre âge.

Il s’est bien gardé de répondre à des critiques qui semblent fondées, sinon il les auraient évoquées. Ce sont des critiques sur la forme et le fond qui passent ainsi à travers les mailles de ses discours.

Un principe prévaut pour Carayon qui est loin, très loin des concepts mis en place depuis plusieurs années par l’État et censés être respectés par les élus de tout poil.

L’information et la communication, il n’en veut pas, il la bannit de ses actions. A tel point que même son support de communication numérique est à l’abandon, ce n’est plus qu’un relai des activités des associations et autres comités.

Récemment il a enfourché son destrier du scandale, pour aller en guerre contre le gouvernement qui va, par Blanquer interposé, supprimer les heures attribuées à l’enseignement de la langue occitane. Un combat dont la légitimité n’est pas étayée par des actions localement : en conciliant ses obligations de communication et son amour pour la langue occitane il aurait pu parvenir à satisfaire l’une et promouvoir l’autre. C’eût été une bien belle réalisation !

Proposer tout simplement que le site de la ville de Lavaur puisse bénéficier d’une traduction en occitan.

Actuellement c’est… enfin pour l’affichage, en anglais. Cela a coûté cher et cela n’est même pas mis à jour (ce sont les fameuses -fumeuses dépenses qui rapportent selon Carayon!). Alors, tant pis pour ces deniers dépensés indûment et sans contrôle, mais nous ne sommes pas à un gâchis près, et que soit réalisée une communication aussi en occitan donnerait plus de panache et de crédibilité à sa colère !

Et un PLU en occitan ?

PLU… Pour 10 000 €, t’as plus rien !

Très inquiet d’un oubli concernant la mise à disposition sur le site de la mairie des documents obligatoires pour l’examen du projet de Plan Local d’Urbanisme, je me suis dit que finalement c’était, sans doute,  juste une mauvaise manipulation et que la pièce manquante s’était égarée dans la partie « English ».

plu anglais

Non !

Les anglophiles n’ont pas même la version actualisée, ils ont la traduction d’une page de 2016, au moment où la traduction du site a été budgétée : 10 000 €.

Ce qui répond à la question souvent posée : « Mais qu’est-ce qu’il fait de nos sous »…

Encore à la ramasse…

magie expliEt ce n’est pas faute de moyens financiers !

Créé en 2010, une application « Espace Famille » permet aux mairies… diligentes en terme de gestion de la famille (!) de mettre à disposition des administrés un grand nombre de services par accès numérique. Cela concerne toutes les activités par choix d’item. C’est le guichet unique en ligne pour le bénéfice de tous.

Après avoir longtemps cherché – je suppose – des informations à verser dans la rubrique enfance, scolaire, etc. la mairie n’a su finalement que proposer un lien… mort.

Et puis de budget en budget, de crédits votés en crédits engagés puis dépensés, le site de Lavaur s’est enrichi d’une option « english » du plus bel effet et de la plus notable inutilité !

Mais cela, l’inutile, à Lavaur on connait ! On subit !

Et voilà que discrètement l’item « l’espace famille » apparaît, bien sûr toujours en lien mort, il nous dira c’est en gestation, cela va marcher… OUAIS !

Une apparition d’opportunité sans doute !

Mais après tout si cela venait à fonctionner – et cela va forcément fonctionner puisque de nombreuses communes ont validé l’application et s’en servent en H24 – ce serait une bonne chose. Soyons juste un peu patients, 8 ans pour disposer d’une application ce n’est finalement que le temps d’un mandat et 1/3. Alors surveillons, bientôt sur vos écrans un service en ligne.

Bien sûr sur le « Mag », des photos du maire à ne plus savoir qu’en faire, mais pas d’infos sur ce service et sur la manière de s’inscrire et de l’utiliser…

Tout ça… pour ça… !

Le budget prévoit en son compte 463 2051 020 – « Dépenses d’investissement chapitre 20 immobilisations incorporelles  » un somme de 3 468€ pour « porter » le site de la commune en anglais.

J’ai été voir !

Le portage a été rapide, ainsi la version française de la page des comptes rendus c’est cela au 26 avril 2017 :

site français

La version anglaise ? C’est cela à cette même date du 26 avril 2017 !

site anglaiq

Une évidence, la traduction ne suit pas, certes la version française n’est pas, comme à l’habitude, actualisée, mais de surcroît la version anglaise n’est pas fidèle.

De plus le site n’est pas traduit en entier ! Du bricolage en somme !

Alors pourquoi une telle dépense, si rapidement engagée pour un résultat aussi pitoyable, n’y avait-il pas d’autres moyens plus pertinents et plus efficaces ?

PAR EXEMPLE : confier cette tâche à des collégiens. « Les Clauzades » aurait pu en faire un thème de réalisation pour ses 3ème épaulés par des lycéens de « Las Cazes ». Et ces  3 468€ auraient été bien utiles dans ce cadre ou pour une subvention au collège et/ou lycée…