Le cancer qui ronge la gestion de Lavaur dénoncé par la CRC

Il y a presque 10 ans Monseigneur, à la lecture du précédent rapport de la chambre régionale des comptes (CRC), regrettait que son appréciation soit exclusivement juridique et comptable.
Il faut rappeler que la chambre avait été très critique sur bien des points, si bien que l’adjoint aux finances avait stigmatisé les magistrats en les taxant de manquer d’humilité.

Par courtoisie et pour que l’analyse puisse être en cohérence avec les conclusions de Monseigneur, je retiens le caractère juridique et comptable du contrôle diligenté par la Chambre.

C’est d’ailleurs ce qu’a retenu l’opposition dans son analyse si nous nous en tenons à ce que la Dépêche du midi relate.

C’est avec un orgueil démesuré que Carayon présente les conclusions du rapport, pourtant il n’obtient que la mention « satisfaisant » ce qui est notoirement insuffisant pour qui gère depuis 25 ans une « petite ville ».
Satisfaisant pour ce qui concerne le juridique et l’exécution comptable !
Nous aurions espéré, avec une telle expérience, au moins un « bien », l’excellence n’étant pas de ce monde, un très bien aurait été la juste sanction d’une gestion éclairée.

Le maire déclare « Je me réjouis que la Chambre des Comptes apporte un démenti aussi cinglant aux procès de mauvaise gestion fait par les deux groupes d’opposition »
Un retour au CP pour notre magistrat s’impose ! Un soutien scolaire pour l’apprentissage de la lecture est urgent puisque 25 ans ne lui ont pas permis une lecture juste d’un document financier et juridique.
Il n’y a pas de satisfecit de la chambre pour la gestion !
La gestion n’a pas été évaluée, sauf en creux et pour finalement mettre le doigt sur ce cancer qui gangrène l’avenir de la ville.

Ce cancer a été mis en exergue par l’opposition lors de l’examen du précédent rapport de la CRC. Pour le rapport 2014/2020 l’opposition a réitéré ce constat : « manque de vision » à moyen et long terme à travers l’incapacité de Monseigneur à sortir le PLU de trop nombreuses années de gestation.

Carayon a répondu :

« Pas de vision d’ensemble ? Mais quel orgueil… Qu’est-ce qui vous donne la compétence de dire ça, alors que nous sommes là depuis 25 ans, et que nous avons répondu à tous les enjeux ? »

Mais il est où ce PLU ? Nulle part, un tel retard est tout simplement une injure au bon sens, un déni d’avenir pour la commune et la mise en péril de la santé financière de la commune. Pourtant, n’est-ce pas là un vrai enjeu, important, essentiel, urgent. L’opposition s’alarme à juste titre, Monseigneur pousse sous le tapis ce qui doit dessiner l’avenir de la ville alors que se construisent dans des « dents creuses » de nombreuses habitations sans que soit évaluée la cohérence des réseaux.

Les indicateurs financiers qui sont les constantes de la bonne santé d’une structure tels que le FRNG, Les besoins en financements, la trésorerie nette sont clairement erratiques, ce qui traduit une vision et une gestion au jour le jour.

Il n’appartient pas à la CRC de contextualiser une gestion par rapport au changement climatique, elle est le juge des comptes et de la régularité des procédures, dont acte. Le rapport, tout satisfaisant qu’il est n’en pointe pas moins ce défaut grave de prévision et de méconnaissance de la ville.
Une méconnaissance qui ne peut que donner raison à l’opposition quand elle relève la fragilité de la situation financière
Quand l’opposition rappelle que, selon le rapport, l’endettement restait à un niveau élevé, avec une capacité de désendettement d’environ 10 ans, ce qui est proche du seuil d’alerte, et une capacité d’autofinancement « contrainte »... Elle a une juste inquiétude sur le devenir d’une commune qui est dépourvue d’un PLU et qui méconnait l’état du réseau d’assainissement et qui se voit infliger une recommandation sur l’urgente nécessité d’évaluer le réseau assainissement de manière à bâtir une programmation pluriannuelle des dépenses d’investissement circonstanciée.

Les constantes financières vitales de la ville sont dangereusement instables, elles peinent à masquer les insuffisances de vision à moyen terme, les documents de planification sont absents.

La chambre relève que malgré sa recommandation de 2013, aucune PPI n’est en œuvre, pas plus que les autorisations de programme et crédits de paiement et cela n’est pas satisfaisant, c’est très médiocre !
En presque 10 ans la commune n’a pas été capable de finaliser l’inventaire du patrimoine communal, ce qui explique à l’évidence son indigence en matière de programmation, l’un est l’outil de l’autre !

Dans un autre domaine, c’est à tort que le rapport note qu’un guide des procédures en terme de marchés publics a été élaboré, puisqu’elle note « qu’aucun guide ou document de procédure n’a été mis en œuvre », ce qui conduit aux errances que l’on constate dans ce domaine.

Si la santé financière est jugée satisfaisante par les magistrats de la chambre, la conclusion est moins optimiste :

« La collectivité doit désormais, afin de poursuivre sa politique d’investissement, composer avec un niveau d’endettement déjà élevé, un fonds de roulement érodé et une CAF contrainte »

Ils relèvent également que si le budget annexe « assainissement » est particulièrement favorable, c’est… parce qu’il n’y a pas adéquation entre service rendu et recettes ! Une sorte d’enrichissement sans cause au détriment du consommateur qui se verra confronté aux aléas d’un réseau vieillissant et dont l’entretien n’est pas programmé ; son financement sera catastrophique pour l’équilibre budgétaire alors que d’autres priorités en relation avec le changement climatique vont s’imposer.

Quand Carayon fait le beau sur un rapport qui pointe un niveau satisfaisant après 25 ans de gestion c’est d’un grand pitoyable (mais nous avons l’habitude) et nous ne pouvons que remercier la clairvoyance de l’opposition qui met en avant la gestion au jour le jour, le défaut de programmation.

Un dernier mot pour souligner la mise en relief de la pauvreté de la communication financière et juridique du maire qui n’a pas échappé à la chambre régionale des comptes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s