La mobilisation toujours forte

Par leur pugnacité à enfreindre les lois, par leur mépris de la santé des citoyens, les vergers de Fontorbe ont réussi à maintenir la forte colère de leurs victimes.

Demain ne sera pas le temps de l’oubli si souvent recherché par ceux qui manipulent pour mieux « profiter ».

Après le succès de la marche citoyenne en printemps dernier, la réunion d’hier soir, 25/11 a rassemblé plus de cinquante personnes dans la salle communale de la commune d’Ambres.

L’animation dynamique a permis de faire remonter les motifs de « colère » des participants.

VNE et Respirons 81 ont fait le bilan, puis recensé les motifs de la colère. Cette victoire, qui est la leur, d’avoir su maintenir une pression malgré le temps démontre la pertinence de leurs actions.

A ce sujet Respirons81 a rappelé qu’une instance judiciaire est en cours de construction et que les plaintes peuvent toujours être déposées pour des évènements qui ont moins d’un an.

Ensuite une saynète a retracé la dernière table ronde qui avait auditionné le directeur des vergers. Le constat est sidérant !

Responsable d’un domaine en pleine expansion, œuvrant dans le mépris le plus total des lois, remettant en cause la lettre et aussi l’esprit des réglementations, il promet de recommencer si le gel dure suffisamment pour épuiser ses réserves de bougies.

Le profit avant la santé de la population, mais aussi en ce qui concerne les épandages avant la santé de ses salariés; exposés aux mêmes pollutions.

Les concertations entre participants à cette réunion ont permis de faire émerger un thème prioritaire, les pesticides et en thème transversal, l’impunité de toute la chaine d’exploitation des vergers et des pratiques délictuelles et de leur répression.

Une action pour « demander des comptes » et fixer une exigence forte au vergers de Fontorbe est prévue en amont de la prochaine réunion du groupe de travail (janvier).

Le constat a été fait de la singulière impunité qui semble recouvrir ces pratiques.

D’abord, en tout bien tout honneur, les vergers du sud qui ne prennent pas la mesure de leurs process. Nous l’avions déjà vu quand ils déployaient l’excuse de l’antériorité des pratiques en occultant les progrès de la science.
A titre d’exemple il y a 50 ans fumer cela consacrait une maturité certaine, aujourd’hui, cela tue !
Dans le temps, le vin était un « fortifiant », aujourd’hui c’est deux verres par jour… et pas tous les jours !

Mais cela Fontorbe ne l’a pas intégré, il ne verrait sans doute pas d’inconvénient à isoler avec de l’amiante parce qu’avant cela se faisait !

Impuni, il surfe sur la vague d’une impunité (momentanée) et s’estime conforté dans ses habitudes.

Les élus impunis aussi, personne pour leur reprocher de se contenter de constater et de porter plainte. Actions qui n’empêchent rien alors qu’ils sont en obligation de résultat. Ils ont l’excuse de la solitude, de la non assistance à élus par une administration qui se décharge sur eux sans donner les moyens.
La juridiction dira qu’ils ont fait, le citoyen verra sa santé mise en danger sans le bouclier de celui qui en est responsable, le maire.

Les gendarmes punissent par définition… Mais l’autorité qu’ils représentent ne leur donne pas les moyens, les armes pour faire cesser les troubles.

L’autorité judiciaire convoque mais Fontorbe continue, pas de mesure conservatoire, pas de saisine des forces de sécurité pour faire cesser les fumées par exemple.

Ces situations sont dans un nuage de non dits, de non faits.

Les ressorts qui sont à actionner sont laissés au repos.

Chacun se renvoie la patate chaude, tous trouvent une bonne excuse pour ne pas faire.

Les moyens de bon sens sont ignorés, ainsi parce qu’il n’y pas d’anémomètres la vitesse du vent ne peut être déterminée, mais c’est faux, il y a le moyen de la présomption de preuve : quand les feuilles bougent le vent est à plus de 19km/h donc l’épandage est interdit. S’il est fait la plainte est recevable et en tout état de cause, ce n’est pas aux gendarmes de juger de sa recevabilité !

Alors, VNE et Respirons81 ont ce jeudi diligenté cette réunion de constats et d’actions à venir pour que l’avenir soit à ceux qui pensent à la vie, à la santé, pas à ceux qui comptent leurs sous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s