La folle journée du maire…

Accompagné par une poignée de conseillers et d’adjoints, de quelques citoyens de Lavaur, notre maire a commis pas moins de trois inaugurations en une petite journée, si ce n’est pas de l’optimisation !

Sûr que le « Mag de Lavaur » ne va pas tarder à être composé !

Comme pour donner une importance à ces manifestations le ban et l’arrière ban ont été convoqués…

Les journalistes aussi, normal ! Cela faisait trop longtemps que notre star communale n’avait eu les honneurs des papiers locaux.

Reste que le ban et l’arrière ban cela ne fait pas foule !

Ainsi, on apprend que la volonté de la commune « est de faire du sport la première des politiques sociales », « cette activité permettant de jouer en équipe, se surpasser ou respecter des règles et des valeurs ».
Exit donc la sécurité, le sport devient le phare des ambitions carayonesques. Il faut bien s’y aligner puisqu’il va permettre de jouer en équipe, de se surpasser et de respecter les règles et les valeurs. Je recopie ces (ses) déclarations, elles valent leur pesant de manipulation, une hypocrisie que seule la politique politicienne peut engendrer…
Jouer en équipe lui qui n’hésite pas à dire à ses conseillers qu’ils ne sauront rien !
Se surpasser, lui qui fait de chacun de ses programmes un remake du précédent !
Respecter les règles et les valeurs, lui qui n’est même pas fichu de mettre en pratique la règle basique de la démocratie qui est la communication et le rendre compte !

Pour le « City Stade »… stade dans la cité ? stade pour les citoyens, l’opération à coûté un quart de million : commune 124 000, conseil régional d’Occitanie, 24 000 euros, et pays de Cocagne, 102 000 euros. Il y en aura un autre ! Cela va nous faire un demi million pour le sport, en infrastructure, viendra ensuite le fonctionnement courant et l’entretien. Ce n’est point vain mot que de dire qu’il s’agit d’une priorité, mais ce n’est pas en ces temps de transition économique, écologique une bien juste orientation.

Mais, quand vient la prospection électorale, c’est une mesure de bon aloi. Cela montre, à l’envi, que le maire sait mobiliser les artifices pour initier une campagne.

On apprend que le plan vélo est déployé, mais est-il seulement approuvé ou communiqué ?
Les voies vertes nous dit-il, mais lesquelles, certes les attache-vélos ont été installés mais selon quel schéma ?

C’est cela jouer en équipe ?

Enfin l’Office de tourisme Pays de Cocagne a aussi bénéficié de son ruban !

Mais pourquoi est-ce le maire qui officie dans tous les cas alors qu’il n’est pas le financeur unique… C’est inique non ?

Non, c’est la politique, celle qui a éloigné les électeurs des urnes !

Pour les photos voir dans « le Mag de Lavaur à paraître bientôt.

Il supprime les jachères mellifères…
de la fumée pour rien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s