Haïssable, nauséabond…

Les propos du maire de Lavaur sont inqualifiables, et sauf s’il venait à faire amende honorable, nous pourrions à défaut d’oublier et de pardonner, imputer à un égarement politicien les abus de langage dont il vient d’user en qualifiant les écologistes « français » de collabos des allemands. Le vide de ses propositions et de ses projets en terme de transition écologique l’oblige à communiquer au niveau des caniveaux.

Des guillemets sans doute pour douter de l’attachement patriotique de ceux et celles qui portent les valeurs de R. Dumont après des errances pendant lesquelles René Dumont n’a pas toujours été écolo, bien au contraire. Il a même été, dans la première partie de sa carrière, l’un des plus fervents défenseurs de la modernisation de l’agriculture qui passait par la mécanisation et l’emploi d’intrants chimiques dont il avait découvert les potentialités lors du voyage aux États-Unis de 1946, que lui avait commandé Jean Monnet pour soulager cette France d’après-guerre qui avait faim.
Lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 1974 il déclarait : « Aujourd’hui, le signal d’alarme rouge est allumé. Il y a un épuisement rapide des ressources minérales, des ressources pétrolières : On a mis 600 millions d’années géologiques pour accumuler le pétrole et en un siècle, on en a déjà gaspillé la plus grande partie. Je dis bien « gaspillé » parce que nous les sous-payons au tiers-monde, ces matières premières. Il y a un véritable pillage du tiers-monde et, comme nous les sous-payons, nous les gaspillons, ce qui accumule des pollutions invraisemblables et des déchets. Il faudrait revenir au recyclage. Il faudrait réutiliser tous les métaux. Donc, il nous faut élaborer un programme politique qui soit obligatoirement écologique donc il nous faut en arriver à l’écologie politique. »

Insulter les écologistes en les comparant à des collabos est d’une rare ignominie, rappelons que pour chacun un collabo (ou une) est une personne qui, durant la dernière guerre mondiale a aidé les nazis dans leurs actions. Au demeurant si nous avions un doute le maire précise collabo des allemands levant toute ambiguïté sur le sens de son propos.

Au delà de la faute historique s’agissant du parcours de R.Dumont que chacun jugera à l’aune de ses convictions en le replaçant dans son contexte, il n’est pas supportable de laisser un édile, aussi petit soit-il, se livrer à de telles obscénités.

Demain, pense-t-il cela sera oublié…

NON, n’oublions pas et pour les prochaines élections souvenons-nous que voter pour Carayon ou un de ses « amis » collègues, confrères, adeptes, admirateurs (il paraît que cela existe), béni-oui-oui, fans, fanatiques (parfois l’excès est le gage d’un avenir dans le sillage de l’édile), inconditionnels, c’est accepter que soient proférer des insultes odieuses.

N’oublions pas, pour que la vie politique démocratique puisse s’exercer sereinement, d’écarter ceux qui n’ont aucune retenue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s