Le PLU ? Personne n’y croit plus !

La dame du PLU a de quoi se retourner dans son sommeil !

J’avais participé aux actions menées par la Dame du PLU, (et oui n’en déplaise à certaines mauvaises langues, si je ne brasse pas du vent, je sais m’investir dans des actions pertinentes !). Légitimement je pensais que les démarches, pétitions auraient une prolongation pour la construction d’un véritable document d’urbanisme et non pas l’indigente proposition du maire !

Las, dès le lancement du questionnaire par « Lavaur Citoyenne » il était acquis que d’indigent nous n’aurions à la place qu’un document complaisant faisant la part belle aux compromis dans le souci de leur éternel pragmatisme !

« Lavaur Citoyenne » n’a pas présenté sa vision de l’avenir urbanistique de la commune, elle n’a pas embrassé une conception élargie de l’aménagement du pays de Cocagne, elle a fait ce qu’elle sait faire finalement :
poser des questions !!!

Et le choix de ce questionnaire (fermé) n’a que peu de rapport avec l’élaboration d’un PLU !
Il enfonce généreusement des portes grandes ouvertes… Bien sûr Lavaur est une ville sereine ! Évidemment que nous manquons d’un plan de circulation, etc. !

Il fallait une cerise sur la gâteau, c’est un cerisier que « Lavaur Citoyenne » a offert !

Il est un fait incontournable, le questionnaire n’a, en réalité, mobilisé que peu de vauréens. Une petite, toute petite centaine ! (et encore je ne compte pas les doublons et autres pitreries).
C’est donc une escroquerie intellectuelle de tirer des conclusions et le tripotage des avis n’est qu’un outil pour faire passer des messages d’une ou deux personnes en faisant croire que c’est l’avis partagé par moult personnes !

Le tour de passe-passe est habituellement dans la boite de magicien de Carayon, il a fait des émules ! Et les élèves vont bientôt dépasser la maître.

Au-delà de la synthèse qui n’a aucun sens – même pas le bon sens cher à Carayon ! – compte tenu du nombre de réponses, il est intéressant de se pencher sur les prétendues « suggestions » des vauréens.

Rappelons qu’il s’agit d’élaborer un PLU…

Il était attendu des définitions d’objectifs (pas des actions à la petite semaine qui n’ont parfois pas leur place dans un PLU).

Ainsi conformément à la définition et à l’esprit du document, il s’agit d’un document de planification… un projet global d’aménagement de la commune (PLU) dans un souci de respect du développement durable dans le cadre du projet d’aménagement et de développement durable (PADD), tout en respectant les politiques d’urbanisme , d’habitat et de déplacements urbains.

Certes quelques paragraphes « tarte à la crème » revêtent ce caractère de planification, pour la plupart en direction des déplacements, mais les autres sont hors sujet, nous nous trouvons en face d’une liste de revendications tout azimut sans corrélation avec l’ambition de construire un PLU.

Éteindre l’éclairage la nuit, une bonne idée, mais que vient-elle faire là, le skate park, plus d’animation pour la jeunesse en soirée… Allo, Allo il y a quelqu’un qui sait ce qu’est un PLU dans le groupe « Lavaur Citoyenne » ?

Réfléchir à la gestion de l’eau, un PLU est un document qui a réfléchi, il est censé livrer le fruit de ses réflexions !
Réfléchir à aider les petits commerçants ! Un PLU organise les conditions d’aide, il n’invite pas à réfléchir…

Plus inquiétant, oui je sais dans ce fatras de suggestions il y a quand même de quoi s’inquiéter, les mesures pour réduire le trafic avec le contournement de Lavaur (juste y penser) qui serait de bon aloi pour éviter le centre ville et détourner plus encore les petits commerçants d’éventuels chalands.

Préparer la construction à 10 ans d’une rocade… déviation de Lavaur (Le Rouch – route de Castres). Heureusement qu’il ne s’agit que des « réflexions » d’une poignée de vauréens.

« Lavaur Citoyenne » n’avait pas de telles ambitions dans son programme aux élections municipales…

C’est l’expression du « je sème à tout vent » pour faire croire que j’ai des idées, c’est l’action ponctuelle (l’extinction de l’éclairage public, supprimer le feu rouge, faire fonctionner les garanties) qui signe l’incapacité de « Lavaur Citoyenne » à se projeter dans un vrai projet communal.
Les sujets de fond sont écartés : L’Intermarché aux portes de la commune ? Le STECAL à l’autre porte avec la destruction d’une coulée verte, le souci de nombre de vauréens de préserver des poumons verts en centre ville et dans les quartiers, la mise en valeur des potentialités vertes en plein centre, la mise à niveau de l’acheminement des fluides et la mise en conformité avec l’objectif de « boucher les dents creuses », les échanges intercommunaux, les actions en faveur de la transition écologique (comment bâtir), de la transition économique (mesures de soutien, financement, etc.) …

Alors oui, je critique, et je fais rien paraît-il(1)… Et alors ?
Quand tout est en dépit du bon sens, il n’y a pas d’autre alternative et c’est la vocation de ce webzine.
Pour ce qui est de porter aux nues les actions du maire, il dispose de bien des médias numériques, il en use et abuse, « Lavaur Citoyenne » n’hésitant pas, sans aucune vergogne à l’épauler en relayant effrontément certains projets au titre des suggestions des vauréens, je cite de façon non-exhaustive le skate park (projet de bien des campagnes électorales du maire, tout comme l’aménagement des berges de l’Agout, etc.).

Tenez un exemple contemporain : l’implantation de fourches de stationnement pour les vélos, je connais celle près de l’hôpital. Cela paraît pertinent. En effet, là se rejoignent deux pistes cyclables, c’est le parking de l’hôpital donc son utilité semble évidente, le site est sous l’œil des caméras…
Pourtant ces fourches sont pratiquement inutilisées, elles ne s’inscrivent pas dans un plan construit et diffusé aux habitants, ce n’est pas le fruit d’une étude qui aurait interrogé les utilisateurs potentiels…
C’est, de fait, rendre stupide une action qui aurait pu être judicieuse.
Elle a quand même un grand mérite… Une photo de deux adjointes qui posent avantageusement avec la bénédiction de « Lavaur Citoyenne ».

(1)… « Fais rien » vous avez dit ? J’ai le souvenir d’avoir participé, voire même initié des actions : le maintien de la foire en centre ville, le PLU à travers la Dame du PLU… Ma posture est de faire avec bien-fondé, pas gesticuler pour me construire une identité politique et une carrière. C’est être au service des vauréens, pas se servir des vauréens (quand bien même ils ne seraient qu’une petite centaine).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s