Journaliste pour ton prochain papier, réfléchis !

Oh, pas beaucoup, juste un petit peu.

Analyste d’un jour, le correspondant de la Dépêche du Midi s’est livré à un mix d’interviews sur la base d’une analyse personnelle des résultats du scrutin des élections municipales de Lavaur.

Nous savons et nous comprenons, pour un journaliste il faut des formules-chocs, des déclarations provocantes.

Et notre pigiste local ne détonne pas.
Voilà donc que pour ces élections, la gauche enregistre une baisse historique :
« La gauche dans la cité vauréenne descend à un score historiquement bas ».

Évident qu’il est bas, très bas !
Il n’y avait pas de liste de gauche, d’ailleurs l’auteur de cet article ne l’ignore pas puisqu’il a identifié : une liste LR, une liste « sans étiquette » et une liste « divers centre ». Ce qui confirme bien que la gauche n’a pas participé à cette élection.

Mais un scoop sur la base d’une désinformation n’est pas du journalisme !
C’est au mieux de l’amateurisme, de l’incompétence, plus grave une volonté d’induire en erreur. Chacun fera sa religion sur le sujet.

N’empêche que quelques corrections orthographiques auraient donné plus de sérieux à cet article, à moins que la faute cache une astuce… confondre le verbe être avec le verbe savoir est d’un curieux singulier.

Revenons à l’analyse bâclée puisque les pourcentages sont bruts sans comparaison avec les élections antérieures.

Le « journaliste » enregistre la victoire avec plus de 60% de voix, mais il obère le vrai chiffre celui qui prend en compte le nombre de voix, c’est à dire les citoyens qui ont voté POUR Carayon. Et  c’est bien là que l’on retrouve le chiffre historiquement bas (il a dû se mélanger les stylos !) :

  • 2008 : 2752

  • 2014 : 3561

  • 2020 : 2428…

Encore faut-il dire que les bulletins nuls ou blancs sont moins nombreux en 2020 que lors des autres scrutins.

Il est inutile de faire des hypothèses sur l’impact des mesures de confinement sur le nombre de votants, personne ne peut s’y essayer raisonnablement, et puis il n’est pas ignoré l’influence du vote par correspondance…

Donc cet effritement de l’électorat LR et RN est réel, marqué.

La présence d’une liste LaREM est marginale et ne sert pas l’analyse, ce qui est marqué et remarquable est la naissance d’une équipe « sans étiquette » qui a su mobiliser en peu de temps plus de 1000 voix et qui reste dans une dynamique de combat citoyen pour donner à Lavaur un vrai avenir.

Cela est la nouveauté dans ce scrutin et…

C’est historique et vertueux, juste donner le temps au temps. Même si, et je le crains, notre planète n’a pas trop de temps à perdre.

La prudence n’est pas courageuse face aux enjeux qui nous attendent, la gestion à la petite semaine de Monseigneur devra être combattue avec force pour faire bouger les lignes car l’avenir de la ville n’est pas écrit dans les engagements et promesses de Carayon.

Une petite parenthèse ? Je peux me permettre ?
Avec ces résultats, c’est un « En Marche » de plus qui va siéger à la CCTA…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s