Censure !

« Lavaur au cœur » est sans cœur !

Me priver de commentaires ! Je suis interdit de poster mes sentiments, réactions… sur la page facebook de « Lavaur au cœur » La démocratie à la mode Carayon.

Monseigneur de Lavaur ne supporte pas la contestation !

Mais qu’importe, cela ne peut me priver de dire ce qu’il en est.

Il nous dit de voter… contre lui, voilà bien de la lucidité ! Je cite :
« Le 15 mars, votez pour le courage et le sens des responsabilités ! « .
Donc de façon très claire, il préconise un vote pour la liste « Lavaur Citoyenne ».

Tiens, tiens je vois comme un sourcil qui se lève…
Pourtant la démonstration est imparable, raisonnons en creux au sujet des cèdres du Liban du jardin de l’évêché :
Est-ce du courage de savoir qu’un, deux arbres menacent de tomber et de ne rien faire dans l’urgence, le rapport est du 3 février mais le constat a plusieurs mois !
Est-ce responsable d’attendre pour prendre des mesures conservatoires – mesures de précaution – qui auraient consisté en la définition d’un périmètre de sécurité dans l’attente du verdict de l’ONF.

Cela aurait été le courage et la responsabilité !

Pas de décider ex abrupto l’abattage à la grande surprise des administrés.

La réaction de citoyens, d’opposition évidemment, la majorité se range docilement derrière le maire, a été à la hauteur de l’événement, faire réagir un maire qui se prend pour le bon dieu dont il entretient, à grand frais, la cathédrale voisine des cèdres !

Ce n’est pas la première fois que le maire est défaillant en matière de sécurité et que sa réaction épouse l’action citoyenne.

J’ai fait une copie d’écran d’un commentaire auquel j’aurais tant voulu répondre, une réponse pour dire combien la stupidité est insondable quand il s’agit de cirer les pompes au maire.

sottisesJe me suis permis de masquer le nom de l’auteur ne voulant pas le plonger dans les affres de la honte.
Il est soulagé d’avoir un maire qui prend sa sécurité en compte, le naïf, le maire prend des décisions sans informations, sans concertations.
Des fois c’est bien (on me l’a dit), souvent c’est mal (je l’ai constaté).
Nous nous souvenons de la piste cyclable au collège des Clauzades, si cela peut rassurer quelqu’un j’en suis estomaqué !
Il n’y a pas de place pour le danger connu dans une gestion vertueuse, aussi, quand il est connu, il n’y a pas de place pour la négligence.
La loi préconise des mesures pour éviter la survenue de drames liés à des accidents potentiels.
C’est le principe de précaution !
Nous ne sommes pas dans cette situation, le maire décèle tardivement un risque, demande un rapport et… attend. Comme pour les pistes cyclables, comme pour le PLU, comme pour le cinéma ! Il faut que les événements le taraudent un moment pour qu’il réagisse.
Et quand il reçoit le rapport, il attend encore un mois !

C’est bien un coup médiatique, mais du maire !

Car rien ne l’empêchait, tout le conduisait dans un souci d’information, de dire le problème et les solutions potentielles sur la page facebook de la mairie, dans le Mag de Lavaur qui vient juste de paraître pour caresser dans le sens du poil l’édile en mal de publicité…

Mais attendre pour faire dans l’émotion cela relève d’une manipulation indigne, à mon sens, d’un maire responsable.

Avec l’espoir que cela profite au candidat Carayon !

soupePourquoi si tardivement ?

Parce que le champignons ne sont pas arrivés tout d’un coup, du jour au lendemain, c’est une maladie qui a pris son temps et qui a pu se propager parce que le suivi n’a pas été fait.

Là encore le maire sert la soupe au candidat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s