L’indigence pour demain

Quand le projet d’un candidat à sa succession commence par l’achèvement des travaux engagés, ce candidat signe son incapacité à mener à bien ce qu’il avait promis.

Hé bien devinez !

C’est très exactement ce que propose Monseigneur pour sa ville de Lavaur qui fait battre son cœur au rythme d’une tachycardie liée à l’approche de l’élection municipale.

Pourquoi s’emballer alors que faire dans un tempo raisonnable de 6 ans aurait suffit pour la réalisation de ce qu’il expose comme un projet. Sauf que pour aller d’un train de sénateur (il rêve de députation mais bon, le sénat ne serait pas un cauchemar pour lui)  il ne faut pas se disperser et prioriser des travaux accessoires comme ceux de la cathédrale.
il ne faut pas non plus prendre à sa charge, à la charge de la commune de Lavaur ce qui est du ressort strict de la CCTA. L’amalgame est coûteux et suicidaire pour le fonctionnement normal de la commune.

Il nous écrit, notre édile en verve, qu’il va achever les travaux engagés, à commencer par ceux déjà votés… Donc pas de projet,.

Il a désigné un bureau d’études pour relier toutes les voies douces de la ville, il n’y a pas de voies douces en ville, la seule voie douce est la voie d’eau dans le budget !

L’aménagement des entrées de ville, parlons-en ! Si c’est pour mettre un hyper à chaque entrée, il vaut mieux qu’il se consacre à ses activités parisiennes.

Quant aux parkings… Il ne pousse pas les murs, mais il invente des capacités et ne gère pas le fonctionnement de ces parkings « gratuits ». La gratuité de ses parkings il aime à la rappeler, mais est-ce là une solution pour les encombrements ?
Le paiement pour un service n’est-ce pas là un indicateur de responsabilité et d’usage ?
Prendre un tel engagement est un rien stupide pour qui gère pour l’avenir et c’est faire  peser une charge définitive sur un service non organisé si ce n’est à la petite semaine, au coup par coup. L’improvisation reste le maître mot de la politique de Carayon.

carabalsenSon projet, c’est le projet « bahlsen » pour Lavaur, du toujours plus…
Mais sans jamais dire comment, car il y a comme une inconnue dans ses propositions :

Faire plus avec autant -il n’augmente pas les impôts…

Un vrai magicien ce candidat !

Il nous avait commis un PLU indigent, il nous livre un programme du même acabit, c’est l’indigence érigée en art.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s