Exercice périlleux !

Périlleux pour toute personne qui craint le mensonge, que d’autres pratiquent avec un aplomb et une fréquence tels que cela en devient une seconde nature.

Monseigneur parle dans un interview, un point de presse !, de la santé et du handicap.

Bien évidemment, à part ressasser ses habituelles contre-vérités et ses honteux mensonges, rien de bien nouveau sous le soleil blafard de Carayon.

L’hôpital ? Ce n’est pas la mairie et si, il a de toutes ses forces poussé au mariage avec le CHU de Toulouse, c’était pour plaire au pouvoir en place. Quant à son sauvetage, je me répète nous le devons à la député Collange !
Il n’est dans l’affaire, qui date maintenant, qu’un pion sur l’échiquier du démantèlement des services de santé. Un pion aussi efficient que le député Terlier qui continue l’œuvre de ses prédécesseurs.

C’est tout simplement une honte et si la santé à un coût rappelons qu’elle n’a pas de prix.
Je ne vois pas l’utilité de passer un premier examen médical à Lavaur pour être envoyé ensuite dans un service spécialisé. Avant nous y allions directement, c’étaient autant de temps, de déplacements de gagnés.
Mais l’hôpital ne peut être un enjeu de campagne car c’est une entité autonome, et que tout est fait, et pas par celui qui s’en vante.

La santé est bien un enjeu de campagne et plusieurs thèmes sont naturellement à déployer et posent des questions !

Questions :

« Est-ce par ignorance ou par malice que Monseigneur se vante de l’installation d’un pôle santé privé à Lavaur »

« Pourquoi vanter ce pôle s’il n’est que le résultat du déménagement d’un médecin (qui exerçait avant dans un cabinet de trois médecins), du transfert d’activité albigeoise et du déplacement d’un laboratoire médical ? »

« Pourquoi détruire un bâtiment qui avait du cachet pour transférer une pharmacie ? »

« Pourquoi faire monter la mayonnaise pour l’installation de défibrillateurs obligatoires en erp ? Respecter la loi est une mission du maire, pas de quoi pavoiser ! »

croisr les doigtJ’espère que, pour tous ces mensonges, Monseigneur a la prudence de croiser ses doigts pour éloigner les esprits qui ne sauraient se satisfaire de tant de poudre aux yeux.

Il reste qu’il est difficile de penser que ses agitations vont dans le sens du service public et de l’intérêt général.

Plus sûrement ces déclarations servent la course au mandat.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s