Fermeture de ce site

Toutes les bonnes choses ont une fin.
Et, si j’en crois mes lectrices et mes lecteurs toujours plus nombreux, mon site satirico-parodique, c’était une bonne chose. Il était comme un sourire dans notre démocrature carayonnesque qui a marqué Lavaur par un quart de siècle de gestion à vue et de promesses trahies.
Je sais Monseigneur va encore dire qu’il ne me lit pas et que je dois avoir une vie bien triste pour écrire toutes ces vérités qui le dérangent.

Imaginez 400 articles (je ne fête pas les centenaires, juste les quadricentenaires) sans discontinuer depuis que le maî(t)re a soumis son PLU à l’enquête !

Imaginez 90 000 vues pendant ce même temps !

Un vrai succès d’estime. Quoi ? Je me la pète, ben oui ! Et j’assume !

J’assume et déclare fermé ce site en son fond.

Il est venu le temps de la réserve… Ne surtout pas troubler la campagne électorale.

J’abandonne donc la politique d’investigation à travers mon site.

J’ai tout dit et personne ne m’a cru.
J’ai tout écrit et personne ne m’a lu.

Et maintenant que vais-je devenir ? Ben rien, ce que j’étais avant, rien… mais un rien différent.

Evolution de ce site

Je me lance dans la politique de questionnement, je me positionne en citoyen lambda et je m’interroge, j’interroge sur des faits avérés.

Une recette différente même si certains ingrédients vont subsister, on ne se refait pas !

Plein de points d’interrogation  sur de nombreuses actions et inactions d’une municipalité condescendante, méprisante, arrogante.

Je sais, le job est ardu !

Mais je tiens, avant tout, à remercier chaleureusement mes abonnés, mes lecteurs assidus et ceux qui venaient me lire par hasard, par curiosité.

Merci à tous et je vous présente toutes mes excuses pour cet abandon en plein milieu du chemin.

Et pour me lancer dans ma nouvelle vie, une première question lancée à la cantonade, comme on dit mais aussi à ceux qui ont décidé de suivre Monseigneur.
Nul doute qu’il a dû fournir des éléments de langage. Et, s’il ne l’a pas fait, le rire risque d’être au rendez-vous des réponses !
Tout le monde peut répondre, bien évidemment par le biais des commentaires !

Et comme l’aime notre Monseigneur, je commence, à défaut de théâtre ou d’opéra, par du cinéma

Question :

« Pourquoi avoir attendu un an pour relancer le cinéma, en installant un triplex qui tue la discothèque, et avancer de fallacieuses excuses en forme de négociations juridictionnelles ? »

3 pour un

Question subsidiaire :

« Comment seront gérées ces salles qui vont nous proposer les nouveautés? »

Une réflexion au sujet de « Fermeture de ce site »

  1. il est dommage de s’arrêter en ci bon chemin et de nous priver de la gestion cachée de notre bon SEIGNEUR ,mais il faut savoir aussi tourner la page (pas comme certain)qui s’accroche à des pouvoirs d’un autre temps et les VAUREENS ne serons pas dupe cette année de croire à des promesses jamais tenues , il est temps de voir l’avenir de notre citée d’une autre façon . MERCI encore pour votre cite qui sans lui je ne serai encore qu’a penser sans réfléchir MERCI

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s