Chape de plomb

L’enjeu de l’élection municipale à Lavaur est évidemment l’approbation du PLU.

Ce n’est pourtant pas ce qui est déployé par les listes en présence.

Une sorte d’omerta frappe la remise sur le métier d’un ouvrage bien mal engagé.

Pour Carayon et sa liste de courtisans ce n’est même pas un sujet, ils ont plein d’idées mais pas celle de retravailler ce document d’une insigne médiocrité. Ils préfèrent son sommeil de l’injuste au fin fond d’un tiroir du maître de céans, Messire de Lavaur.

Pour ce qui est de « Lavaur Citoyenne » le sujet est en travaux en ce qui concerne l’urbanisme et l’environnement et pour ce qui est du territoire en transitions, ils proposent… l’autosuffisance alimentaire, les déplacements doux ou encore la végétalisation de la ville. L’accessoire avant l’essentiel, le gadget pour masquer une terrible insuffisance de réflexions et cela après plus de 8 mois de concertations, de réunions…

J’étais de ceux qui ont cru qu’une liste de citoyens pouvait faire renaître Lavaur, que l’entrée dans le vif de notre époque était un objectif réalisable en concertation avec nos concitoyens et concitoyennes. Las, du bla-bla de Monseigneur au bla-bla de ceux qui se réclament d’une appartenance à une citoyenneté Vauréenne, il y a une pitoyable similitude.
Certes moquer le bilan du maire est d’une facilité déconcertante, et je ne suis pas le dernier à pratiquer cet exercice, mais à 7 semaines des élections, vient le temps des propositions, des déclarations structurées et cohérentes…

ALLO ?

Nino Ferrer y trouverait son compte dans les prises de parole diverses et variées (voire avariées) des candidats potentiels !

ALLO !

Appréhender le PLU et lui donner une envergure à la mesure du territoire est la pierre d’angle d’un programme qui revendique un avenir pour Lavaur.
Les interventions de samedi par les colistiers de « Lavaur Citoyenne »  n’entre pas dans cette dynamique préférant saupoudrer des actions qui, si elles ont un lien avec un PLU, n’en sont que les éléments disparates et non mis en synergie.
Sans doute Carayon a imprimé de façon indélébile un mode de fonctionnement et il semble que personne ne soit en mesure d’inventer autre chose : donner une envergure à un projet.

L’enquête sur le PLU a au moins donné une orientation à travers les observations des corps constitués.
Une piste qui s’impose.
Le SCOT a lui aussi prescrit des obligations.
Les observations formulées lors de  l’enquête sont bien les avis de la population, 1000 avis ce n’est pas une poignée de personnes qui se réunissent ici et là. Et cela d’autant plus qu’il y a souvent convergence de vue.
Que Carayon conteste le chiffre, cela montre en réalité qu’il minimise, dans l’affichage des résultats, la levée de boucliers en espérant que la tortue à la mode de César et de ses légions écrasera les velléités de contestations. Mais c’est, quand même malhonnête de considérer qu’une pétition compte pour une seule observation quand cette pétition est signée par plusieurs centaines de concitoyens et portent sur plusieurs sujets.

Il y a des incontournables à inscrire dans un projet repensé. Je ne voudrais pas, aujourd’hui, rappeler ce que les vauréens veulent, ils ont été clairs.
Que les colistiers qui prétendre porter l’avenir de notre commune se penchent sur ces observations, il n’est pas trop tard pour avoir des idées afin de mettre en œuvre ce qui est souhaité par tous.

Réduire à des liaisons douces et autres pistes cyclables le projet de PLU est bien réducteur !
Restreindre une campagne à des idées qui sont celles de tout le monde sans en asseoir la faisabilité, c’est faire du Carayon dans le texte !

Je ne sais s’il y a un pilote dans l’avion de « Lavaur Citoyenne », mais à mon avis il est endormi dans la soute.

A force d’attendre l’atterrissage, l’autruche a mis la tête dans le sol et c’est les yeux plein de sable qu’elle regarde Lavaur s’engager dans une voie sans issue, celle d’un Carayon encore plus puissant.

autruche22

Il est temps de cesser de faire joujou au candidat pour proposer enfin de quoi inspirer « confiance » à plus de 200 personnes (il y a plus de 7000 électeurs !)

Terrible responsabilité de ceux qui en tergiversant, en ergotant et en s’amusant avec des concepts survolés ouvrent grand la porte de la victoire à un Carayon qui n’a pas besoin de tant d’aide pour entamer un énième mandat !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s