Digression

Ah comme notre Monseigneur doit bien s’amuser !

Je ne vais pas vous entretenir de la réunion du conseil municipal du 24 janvier  et du show de Messire, cela fera l’objet d’un article détaillé sous le titre « Carayon fait son show ! » que je compte vous proposer rapidement.

Aujourd’hui je viens mettre le doigt sur le déroulement de cette campagne qui, à peine entamée, se perd dans des détails qui ne permettent pas de se prononcer sur la sincérité de telle ou telle liste.

Si pour « Lavaur au cœur », il n’y a pas d’illusion à se faire, ce ne sera qu’illusions et magies, promesses et trahisons, « Lavaur Citoyenne » n’arrive pas, après avoir battu le trottoir et tiré les sonnettes pendant sept mois, à marquer de son empreinte le devenir qu’elle propose à Lavaur : pas de ligne politique, juste des déclarations d’intentions, du blabla, pas d’actions programmées pas de budgétisation (https://collectif-lesvaureens.fr/)

Et, face aux sornettes de Monseigneur, elle (Lavaur Citoyenne) se lance dans la dénonciation des promesses non tenues.

Et pour commencer ?

Il n’a pas réalisé le skate parc et le terrain de jeu synthétique !

La belle affaire, personnellement et comme 81 % de la population, je m’en moque.

Il y a des trahisons plus importantes !

L’une qui est le nerf de la guerre, le moteur du développement de la commune :

LES FINANCES

Il devait avoir une gestion vertueuse, alléger la dette !
Il devait se conformer aux recommandations de la Chambre régionale des Comptes !

C’était évidemment par cela qu’il fallait commencer.

Des questions restent sans réponse, des réponses montrent que Monseigneur nous prend pour des cons (et « Lavaur Citoyenne » pour des enfants à qui il faut faire l’école).

Dès le lendemain des élections de 2014, il était pris la main dans le pot de confiture, une bévue (erreur administrative) qui conduisait à une illégalité dans l’exécution de travaux d’aménagement du poste de police !

Tout au long de la mandature, la non maîtrise des dépenses de personnels avec une augmentation contraire aux recommandations.
Qui s’inquiète de ces contrats aidés, de ces embauches qui grèvent un budget qui devrait être substantiellement réduit ?

mm pas cap

Monseigneur devrait rendre compte de cela, ce serait de la transparence…

Et aussi, cela fait partie du métier de dire ce que l’on fait, c’est même une obligation. Alors…

CHICHE !

Et s’il ne le fait pas, la cheffe de file de l’opposition pourrait se substituer à lui pour communiquer sur le sujet.

CHICHE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s