Lobbying à la mode de chez nous !

« Au cœur »… quand la publicité prend le pas sur les traditions

Tous les moyens sont bons et quand il faut rattraper le coup du PLU de Lavaur et de l’hypermarché prévu route de Gaillac, il faut de l’imagination.

Notre Monseigneur a bien fait les choses. Prévoyant dès le printemps les difficultés de sa nouvelle candidature qui seraient les siennes alors qu’il n’avait pas encore bu le calice jusqu’à la lie (mais cela il ne le savait pas!), il avait lancé ses grenadiers à l’attaque de la cité.

Discrètement, comme si de rien n’était, de son imagination politique naissait dans la plus grande discrétion une association « Au Coeur ».

Une association qui poursuivait l’objectif de créer des liens entre les « gens ».
Une mission pour pallier l’échec de ses tentatives de nouer des contacts intergénérationnels qui étaient ses souhaits 2019 !

Il faut rappeler qu’il ne comptait pas s’investir sur le sujet, il laissait chacun inviter chacun et il se réservait le soin de récolter les fruits éventuels.

L’éventuel n’a pas été de l’année 2019 et la fantaisiste idée a avorté à peine conçue.

Las, Monseigneur n’est pas homme à renoncer à ce qui peut servir son ambition !

Aussi il lance dans l’arène une association qui se défend de toute accointance politique.

« Lavaur au cœur » n’aurait donc rien à voir avec « Au Coeur ».

caramilka1Et la Marmotte met le chocolat dans le papier d’alu !

Mais à Lavaur nous avons l’habitude de ces manipulations, une sorte de seconde nature chez Monseigneur.

Et puis soyons honnêtes, si nous nous laissons duper… c’est en toute connaissance de cause, nous préférons ne pas voir et nous nous satisfaisons de ces errements sans en mesurer les conséquences;

Mais je m’égare !

Bien évidemment que cette association subventionnée pour avoir employé des bénévoles (au noir, puisque l’action de ramassage de déchets a généré une subvention de 350€), s’est lancée dans l’opération du calendrier de l’Avent.

Et là aussi la méthode de Carayon a été employée, un maître qui a fait école.

Vous avez remarqué ce qui se cachait derrière les fenêtres closes de ce calendrier pas comme les autres, ouvertes soigneusement jour après jour !

La botte secrète de Carayon…

Derrière ? une publicité pour un commerçant du centre ville !

Mau coeur avantais comme l’élan était trop grand, trahissant la tradition du calendrier de l’Avent, au lieu de 24 ou 25 cases (c’est selon les interprétations) l’association s’est laissée aller à  31 cases.

Une maladresse qui fait abstraction du nombre de commerçants qui ont signé la pétition contre les dispositions du PLU et de l’hypermarché !
Sans doute 54 c’était trop !

A MOINS que cette association inféodée à Messire de Lavaur n’ait prévu… un calendrier de l’Après… histoire de compléter cette disposition publicitaire qui ne dit pas son nom ni sa finalité. Et que la publication soit choisie au hasard le 20 février pour faire la jonction avec le 15 mars jour de l’élection de leur seigneur !

Caresser les commerçants dans le sens du poil.

ET ceux qui n’ont pas bénéficié de la petite case, ils en disent quoi de cette association ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s