Finie, cette attente insoutenable !

Validée ma capacité à deviner les décisions de Carayon, le maire « Les Républicains » de Lavaur.

Madame Irma n’a plus qu’à bien se tenir, me voilà foulant avec succès ses plates-bandes !

Une attente qui s’achève en fin de semaine dernière, juste après les vœux du maire. La réflexion familiale est terminée, sans doute par une génuflexion devant l’autel de saint Alain.

Vous me direz, pour une surprise, c’est une surprise !

Certes, il n’annonce pas sa détermination à prolonger encore de 6 ans le supplice de la démocratie à Lavaur en présentant ses vœux, il la suggère, cela relève d’une précaution réglementaire… en forme de machiavélisme.
En effet les vœux sont l’occasion d’une cérémonie avec amuse-gueules GRATUITS, dans des contenants plastiques. Aussi en profiter pour annoncer en même temps sa candidature pourrait être connoté comme un détournement de financement de campagne électorale. Il ne s’est pas exposé à cela mais a rusé.

Qu’importe, il est vraisemblable que nous rencontrerons d’autres finesses pendant la campagne qui s’annonce avec son cortège de mensonges et de détournements de la vérité.

Sa déclaration de candidature est empreinte de ces « gloubi-boulga » propre à l’expression politique actuelle.

Imaginez, il aime Lavaur. D’un amour qui n’a pas pris une ride !
Ne dit-on pas loin des yeux, loin du cœur, sans doute pour cela que son amour est éternel, il est si souvent loin du cœur que son amour résiste à tous les événements locaux. Mais plus sérieusement, ce n’est pas d’amour dont ont besoin Lavaur et ses habitants.
Ils ont besoin d’une gestion rigoureuse, vertueuse dans les actes pas dans les déclarations.
Ils ont besoin de voir les promesses tenues.
Ils ont la soif d’une confiance en un élu.
Et cela n’est pas dans la corbeille de nouveau mandat de Carayon.
Même pas en rêve !

En tête du cortège des mensonges, « Nous avons mené de grands chantiers à leur terme ».
Mensonge confirmé par la déclinaison des grands chantiers !
La cathédrale, un chantier onéreux et superfétatoire. De l’inutile, du dérisoire à prix d’or, pas le sien d’or mais celui des contribuables. On se perd aujourd’hui dans les ajouts budgétaires qui concourent à cette dispendieuse opération, des millions engloutis dans un bâtiment qui n’est pas entretenu décemment (preuve ? les arbustes qui se sont installés dans les murs et toitures).
Si cela est du bilan, ne nous trompons pas d’imputation… c’est dans la colonne passif irrécupérable qu’il sied de porter les dépenses de ce « grand chantier ».

La centrale hydroélectrique de Fonteneau ?
Il va falloir choisir : bilan de la commune ou bilan d’ESL.
L’autonomie financière d’ESL milite raisonnablement pour que le maire taise ce chantier qui a débuté il y a plusieurs années (1980) bien avant les promesses de 2014 !
Ce fut l’étude de la chute d’Ambres jugée insuffisante, puis un projet au droit de la propriété de P.Fabre. L’opposition de celui qui a l’admiration de Carayon a conduit à une nouvelle étude, celle de Fonteneau.
Pas du tout honnête intellectuellement (dirait l’inénarrable Dalla Riva) de mettre au bilan de plusieurs mandats ces travaux qui ne sont pas du fait de la commune.
De surcroît il serait sans doute opportun d’évoquer cette « indépendance énergétique » qui est faite au détriment du consommateur final, privé de fait de la mise en concurrence par le biais d’une exception pas très réglementaire !

L’hôpital a été modernisé, oui pour la maternité et les soins de Suite et de Réadaptation, mais le reste est bien fragile et très dépendant du CHU de Toulouse conséquence d’un mariage du temps de la ministre Bachelot (RPR) voulu par Carayon en quête de reconnaissance nationale.
Mais non, il n’a pas installé deux médecins… libéraux ; ils se sont installés sans aide et en remplacement de départs à la retraite et sans répondre avec pertinence à la demande des soins dans une ville où les séniors sont plus de 30%. Force est de reconnaître aujourd’hui un grave déficit de personnel médical.
Qu’il ait placé… 40 caméras de vidéoprotection, reconnaissons plus une bévue administrative coûteuse qu’un exploit ; la Cour des Comptes n’a pas manqué de signaler la gabegie de telles installations et, de dramatiques événements ont souligné leur inutilité.

Améliorer l’état, l’accessibilité et la propreté de beaucoup de nos rues et de nos routes ! L’augmentation des parkings gratuits… Autant de foutages de gueule !

Éhontément faux, une voirie qui n’est pas au niveau des obligations réglementaires du maire, un point noir, très noir du bilan.

Et puis ce tour de France qui nous coûte déjà bien cher, qui nous coûtera encore plus cher, qui ne rapportera rien localement que des nuisances et encore moins… internationalement…
De la poudre aux yeux.
Certes pas inutile pour tous, c’est un levier pour la réélection de Messire, mais qui va donc se laisser prendre et appuyer sur ce levier en prenant le risque de déséquilibrer plus encore une situation financière déjà bien fragilisée par des dépenses somptuaires.

Et puis, un crédo sur le « c’est pas ma faute »
C’est la faute… à la population et aux associations qui n’ont pas porté des projets !
Lui il a tenté… Dommage qu’il n’ait pas au préalable demandé l’avis des associations et de la population, cela aurait permis de tenter ce qui est souhaitable et non pas d’émettre des idées en ne leur donnant pas la chance d’éclore.

Enfin, il va sauver le cinéma… CHICHE, mais quand, et comment a-t-il pu être surpris de la fermeture alors qu’il était le délégant de la DSP… Incompétence ?

Il nous avait dit qu’il nous dirait rien, concertation carayonnesque oblige. Il a, sur ce point tenu promesse. Mais de mois en mois, l’ouverture est retardée… 295 jours sans cinéma et Carayon fait son cirque !

Enfin Carayon nous a fait du Carayon et ne soyons pas optimistes pour l’avenir, nous n’aurons que du Carayon…

Des projets importants sans augmentation d’impôts !

Le beurre, l’argent du beurre, et comme nous sommes en période électorale, il nous met avec… le sourire de la crémière !

cara motusEt pour ce qui est des projets structurants… PLU, Plan de circulation ?

MOTUS et BOUCHE COUSUE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s