Il devra s’exprimer…

En surfant sur des actions qui ne sont en rien de la compétence de la commune, en taisant les plus gros gâchis de son sextennat, Monseigneur tentera l’impossible :

Valider un mandat vertueux !

Il lui faudra nous dire que les millions dépensés pour une cathédrale ont été employés à bon escient et que ces dépenses sont plus utiles que de mettre en sécurité nos concitoyens en aménageant décemment nos rues, en privilégiant un plan de circulation intégrant des pistes cyclables dignes de ce nom et en créant des liaisons douces.

Il faudra nous faire croire que budgéter d’avance la restauration d’œuvres pieuses est plus urgent que de mettre en place des mesures réclamées par une immense majorité de la population en faveur de la maintenance de la salle de cinéma.

Il faudra également persuader son électorat que le tour de France n’est pas un tour de malice et que cette manifestation relayée démesurément par une association subventionnée pour ramasser les détritus de quelques citoyens indélicats est bien légitime et correspond bien à une attente des vauréennes et vauréens.

arrete de ramer Pas bien compliqué de deviner les lapins qu’il va nous sortir de ses manches.
Mais sûr, il va ramer dur notre Monseigneur ! Et ce ne sont pas ses groupies qui vont l’aider !

Car le bilan, c’est l’heure des comptes.

Et ses comptes sont en berne, autant de mandats, autant d’élections à nous dire que la dette baisse et voilà que les chiffres semblent figés dans une posture que rien ne peut excuser.

La dette n’a pas servi à un enrichissement du patrimoine, la dette n’a pas était utile au développement économique de la commune, la dette a été le vecteur du paraître d’un maire qui, à défaut de savoir faire, a su faire semblant.

Le maire a tenté de faire briller la commune à l’extérieur simplement pour briller lui-même.

Le temps est venu de s’intéresser aux vauréennes et aux vauréens, à ce dont ils ont besoin, à ce à quoi ils aspirent.

Il est venu de temps de la transition écologique, énergétique et économique, celui des cathédrales est d’un autre temps, révolu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s