Quand la culture n’est que jardinage électoral

Continuons à parcourir le « programme 2014 » de Messire et examinons ce qu’il va étaler sous les projecteurs de sa mauvaise foi.

La page 6 fait la part belle à ce qu’il qualifie « une vie culturelle plus ouverte ».

Pas vraiment une ouverture mais très exactement un remake de ce qui existait déjà, des idées coûteuses qui n’ont pas vu le jour, enfin une énumération sur laquelle il est bon de se pencher avec curiosité.

Il s’agit d’abord de transformer la halle aux grains en salle de spectacles. Ce n’est pas un projet puisqu’au moment de l’élection… c’est en cours.
Mais c’est là que les carayonneries aboutissent toujours, il achète et il ne finit rien. Il a acheté les gradins, mais les gradins ce ne sont pas une salle de spectacle. L’installation acoustique est ignorée, l’électricité n’a pas été repensée, enfin quoi nous voilà avec une halle « aménagée » qui méritait mieux que ce bricolage indigne.

Ensuite l’ouverture d’une salle de danse et des locaux polyvalents pour les associations à la maison de la musique. Il nous fait le tango des aménagements improvisés, la meilleure preuve est que, en fin de mandat, sur une idée du collectif « Les Vauréens », il achète de quoi installer une maison des associations, mais ne dit pas comment cela fonctionnera !

L’adaptation de la halle d’Occitanie à la danse (décidément on danse beaucoup à Lavaur, cela va finir par faire jaser), et la promotion de thés dansants… Même idée que pour la halle aux grains, même punition : une inadaptation du bâtiment qui devient une coquille difficile à habiller pour des activités artistiques.

L’installation d’une application « mobile à télécharger » c’est un petit menuet pour pipeau bouché ! Cela existe !

La gratuité des spectacles au moins de 18 ans, une demie mesure qui aurait pu être étendue au plus de 60 ans !

jardinPar contre les animations du Plô ont bien été présentes sur le temps du mandat ainsi que des expositions, marchés des antiquaires et autres brocanteurs, activités impulsées par des personnes privées (pas gratuit !)… Là, le maire se gargarise avec le travail des autres, nous sommes habitués !

Enfin, le maire propose d’ouvrir les espaces culturels et nos rues (street art ?) aux jeunes créateurs et artistes… (pas les vieux, ils ont un banquet !). Il faut voir encore ici du grand bla-bla.

Un encadré de cette page évoque bien des ambitions pour le musée, mais chacun sait ce qu’il en est !

Ainsi va la page consacrée aux ambitions culturelles du maire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s