Fiction immobilière…

Hier je vous narrais la vente invraisemblable de deux immeubles dans le centre historique de Lavaur.

Une histoire à dormir de debout.

Estimation reçue, les valeurs indiquées s’avèrent très nettement au-dessus de la réalité des montants de travaux obligatoires.

C’est en effet plutôt de l’ordre du demi million pour ce qui est de la mise aux normes du bâti et cela comprend notamment des travaux d’isolation qui sont largement subventionnés. Mais il faut voir large, pour être sûr de rester dans la faisabilité financière.

Pour les aménagements intérieurs, 750 m² pour une famille cela fait de belles surfaces pour les espaces de vie tant nuit que jour mais réduit significativement les investissements !

La vente à une seule personne a pour motif qu’il n’y a pas dix places de stationnement disponibles. C’est stupide et marque au fer rouge l’incurie de la mairie en ses projections urbanistiques. mais c’est ce qui a été développé par Mister « je pousse pas les murs mais les ronds points ».

Donc la vente a lieu.

« Et si nous nous projetions dans une fiction ?

nc maison2024, 2025… ?

Le confortement est exécuté. La mise hors d’eau et hors d’air conforme aux prescriptions. Les subventions sont acquises et l’investissement net atteint les  350 000€.
Et le propriétaire… divise sa propriété en 10 appartements en usant de déclarations de travaux non refusables parce que ne modifiant pas l’aspect extérieur !
il n’y a pas de changement de destination, c’est bien du logement.

Un investissement final net de un million d’euros amorti sur 10 ans et couvert par des loyers de 100 000€ annuels. Après dix ans ? Ce sont les bijoux de famille de l’acquéreur d’aujourd’hui : un placement qui rapporte 10%.

Et la nouvelle équipe municipale, emmenée par un Jupiter toujours étincelant de mépris et oublieux de ce qu’il a dit hier, ne verra pas mal en cela. »
Oui, je ne peux pousser le bouchon de la fiction trop loin et il n’est pas imaginable que Monseigneur perde les élections ou, plutôt, qu’une équipe différente la gagne, d’ailleurs l’opposition votent la quasi totalité des propositions, c’est la destinée de Lavaur de devenir une dictature.

En conclusion de cette histoire/fiction (un peu film d’horreur politique), la mairie ne fait pas – ou ne donne pas à faire à un acteur du logement social – pour des raisons irrationnelles en 2019, mais offre la possibilité de faire à un particulier un peu plus tard, c’est ce qu’on appelle l’effet d’aubaine !

C’est de la fiction mais il faudra être vigilant

et vérifier dans 3 ou 4 ans que cela le reste !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s