Lavaur, la ville où il ne fait pas bon pédaler…

Si l’article de la Dépêche du midi de ce 28 novembre suggère que l’accident dramatique survenu le 26 est dû au contexte, un autre éclairage est nécessaire !
Bien évidemment, il y a une circulation dense dans cette zone commerciale, ce n’est pas un scoop !
La présence de nombreuses enseignes n’est pas non plus d’une grande nouveauté !
Que le soleil soit rasant à 16h30 une fin novembre n’est pas un élément exonératoire d’une responsabilité d’aménageur,

la responsabilité de celui qui a autorisé l’aménagement de cette zone sans prévoir les équipements indispensables : des trottoirs adaptés aux handicaps et bien sûr des pistes cyclables avec des liaisons douces vers notamment la zone de Sagnes et le retour vers le centre ville.

Mais Lavaur est orpheline de ces visions prospectives.
Depuis 20 ans c’est de l’aménagement au jour le jour et il y a fatalement un (des) jour où l’improvisation est terriblement dramatique…

Ce n’est pourtant pas une découverte la dangerosité des voies urbaines pour les vélos notamment dans notre commune…

  • des observations lors de l’enquête sur le PLU,
  • un PLU indigent qui dort du sommeil de la honte,
  • des articles qui en disent long sur la déliquescence des infrastructures cyclables,
  • le constat de l’incohérence de celles qui existent,
  • la gesticulation à l’approche des élections pour redonner couleur aux quelques pistes cyclables qui partent de nulle part pour s’arrêter n’importe où,
  • l’absence de parking vélo, dénoncé notamment près du lycée,
  • un accident dont la prise en compte est sujette à caution à travers de fausses solutions et des travaux d’esthétique pour faire accroire qu’un problème est résolu,
  • le refus de considérer les propositions de concertation,
  • la surdité aggravée face aux argumentaires déployés par des concitoyennes responsables et impliquées,
  • le secret épais quant aux dispositions envisagées (s’il y en a !),
  • un nouvel accident dont la survenance est la conséquence de la non prise en compte les années antérieures d’une situation climatologique récidivante.

Autant d’indicateurs qui mettent le doigt sur l’extrême urgence d’une solution. La prise en compte globale de la problématique « déplacements » avec, en mesures transitoires, le règlement des situations périlleuses.

5 dec 2019Si le maire est, comme il le dit, « responsable et dans l’action », alors ce jeudi 5 décembre 2019, il nous dira, il fera adopter par l’entièreté de son conseil (à une unanimité de bon sens comme il se plait à le dire), des mesures fortes et des actions rapides pour protéger les déplacements à vélo, à pied, en fauteuil roulant.

Le choix d’un cabinet indépendant doit être accompagné d’une lettre de mission forte et précise avec un périmètre intercommunal, une véritable étude pour des problèmes avérés, un délai d’exécution court, très court et la mobilisation de tous les acteurs de la commune.

Il serait illusoire de se contenter du choix d’un cabinet sans en avoir le cursus et les réalisations. Pas de fait accompli, ouvrir le dialogue sur ce sujet (et bien d’autres) et le porter au niveau de l’organisation spatiale de la commune, enfin quoi, simplement se projeter vers un Lavaur 2050 démocratiquement.
Ne récidivons pas avec un prestataire qui a bâti un projet sur de l’eau !

Bannir une étude qui finirait comme le PLU au fond d’un tiroir, la vie doit être plus forte que des enjeux électoraux et, la préserver, passe par un « multipolitisme » dans l’action et la concertation.

Sinon ?  Il devient patent qu’il y aura mise en danger d’autrui par inaction.

C’est ce que je pense.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s