J’adore, aller au monument aux morts…

Quand notre Monseigneur refait l’histoire…

Mais maintenant, sans doute un peu honteux de tant de citations, il s’arroge des mots qui ne sont pas les siens.

Il serait bien qu’il rende à Georges, ce qui appartient à Georges, et qu’il ne dénature pas le propos.

Ainsi la conclusion de son soporifique discours du 11 novembre est (citation malmenée certes et donc plus dans le sens de Clemenceau) :

« car dans la guerre, comme dans la paix, le dernier mot est à celui qui ne se rend jamais.

En fait Clemenceau a dit… le dernier mot est à CEUX qui ne se rendent jamais !

Cela nous promet une campagne électorale haute en couleur et une profusion de citations qu’il nous faudra bien scruter, pour éviter des confusions !
Une bataille à mort…

Et à ce jeu, le coup d’envoi est sifflé. D’entrée de match, notre Monseigneur s’adonne à son sport favori et qu’il n’a jamais nié, il s’en est même vanté lors d’un conseil municipal, un sport qui n’est pas une discipline olympique mais qui pourrait le devenir au panthéon des postures politiques détestables.

Ce sport est : « le silence pour ce que je fais, la transparence pour ce que vous faites ! »

Ainsi va la gestion de la ville, des travaux ici sans lien avec les besoins, un coup d’épée dans l’eau de ses impérities, juste un cataplasme sur une jambe de bois.

Il devait faire une concertation pour les accès aux Clauzades (c’est de la démocratie), il a simplement commandé des travaux avec son 1er adjoint à qui on doit l’étouffement de la ville par suite de décisions urbanistiques ubuesques. Une concertation pour régler le problème de la circulation vers le collège, en réalité : pas de concertation, pas de consultation, juste des bricolages.

Il nous parlera de 14/18 avec des approximations historiques, parlons de 1995/2020 avec des précisions sur ses programmes échoués sur les rives de ses indécisions et de son désintérêt (PLU; Centre Aquatique, plan de circulation).

Il est temps que les vauréens refassent le chemin à l’envers et que nous construisions une ville respectueuse de la transition énergétique, écologique, une ville ouverte sur tous sans démagogie, une ville pour bien vivre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s