Quand la ZAC des portes du Tarn s’enrhume…

Lavaur tousse !

Et ne nous y trompons pas, le rhume est persistant, rien ne semble pouvoir l’enrayer.

L’histoire est longue et riche en trahisons. Une coupable, entre autres, la CCTA.

Rappelons que la CCTA, c’est pour une grande partie des élus de Lavaur et ne nous trompons pas, les errances de la ZAC des portes du Tarn vont avoir un impact catastrophique pour Lavaur en termes de transition écologique et aussi économique.

Les atteintes graves à l’environnement, l’assassinat programmé de la biodiversité, la promotion d’entreprises qui dégradent la production locale et pénalisent l’émergence des produits français par l’implantation de e-commerce constituent, par l’abandon de multiples promesses et par les engagements trahis,  un danger à court terme pour le développement du pays de Cocagne.

Demain ce sont les élections municipales, il est urgent que ceux (celles) qui briguent un mandat se positionnent clairement sur le devenir de cette ZAC, qu’ils (elles) disent leur sentiment sur la situation présente et les actions envisagées pour tenter de contenir l’irréparable.

Je ne vais pas vous dire toute l’histoire, le GAT Europe Ecologie les verts, du Tarn Ouest l’a fait avec une grande connaissance du sujet.

Je vous livre leur analyse :

logo eelv
cliquer sur le logo pour en savoir plus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s