Plogging… ou municipales 2020 ?

Je ne vais pas entretenir le mystère plus longtemps.

C’est à Lavaur une action à triple détente, le plogging organisé ce dimanche 17 novembre.

Pas bien compliqué de démonter les rouages d’une opération qui, sous le couvert d’une marche écologique, se propose de ramasser les ordures qui jonchent les rues et trottoirs de notre ville et cela à quelques mois des élections municipales. Pourtant une balayeuse passe dans nos rues, cela veut-il dire que nos employés municipaux ne sont pas à la hauteur des incivilités de nos concitoyens

La messe est dite, notre maire est en campagne, d’ailleurs il offre le petit-déjeuner !

Ce qui est scandaleux est bien d’être obligé de faire « une course aux déchets », il semblerait bien que personne n’ait imaginé que ce serait bien de ne pas jeter ses déchets sur la voie publique ! Et même de pratiquer le tri sélectif.

Des affiches pédagogiques, à l’instar de ce qui se pratique pour la vitesse, pourraient dans un premier temps rappeler que ce n’est vraiment pas bien de se débarrasser de ses déchets n’importe où. L’implantation de poubelles idéalement placées pourraient compléter le dispositif pédagogique.

Et puis pourquoi ne pas insérer dans le « Mag » de Lavaur un article documenté pour inciter à plus de civisme, à la place des nombreuses pages consacrées « aux auteurs » avec, bien sûr, une photo du maire utilisant opportunément une poubelle pour jeter une bouteille en plastique recyclable. Pourquoi ne pas relayer dans les écoles cette notion de propreté.

Et quand la pédagogie ne suffit pas, il y a la sanction ! D’autant que la ville est somptueusement équipée de caméras qui pourraient utilement être les auxiliaires d’une police (citoyenne pourquoi pas !) sensibilisée au maintien de la propreté.

Ceci dit, il est regrettable de ne pas avoir d’indicateurs qui pourraient utilement faire le point sur la saleté prétendue de nos concitoyens.

Imaginons que cette opération se situe dans un environnement de pédagogie, alors ce n’est pas à une association de la prendre en main, mais bien à la commune, au service environnement, puisqu’il existe.

ploggingMais les élections ont des moteurs qui ronronnent sournoisement au sein d’une machinerie qui, à Lavaur, n’est finalement pas bien complexe quand on s’attache à lire les logos des sponsors.

Et qu’importe que le moteur soit inadapté à la situation, l’essentiel est qu’il ronronne.

Un doux bruit qui endort merveilleusement bien et permet de faire l’impasse sur de vrais sujets : et notamment… la dette, les liaisons douces, les pistes cyclables, le PLU, le cinéma…

On sait à qui le bienfait profite !

Souhaitons que toutes les mesures de sécurité ont été prises et que des outils et EPI (équipement de protection individuelle) seront distribués pour éviter tout accident !

Je ne relève pas le défi du journaliste, non je ne suis pas chiche de ramasser les déchets des autres, je me borne à un civisme ordinaire pour la gestion de mes déchets, les poubelles sélectives et le bac de compostage fourni par le SITCOM. Et puis je ne voudrais que l’incivisme soit le prétexte pour pratiquer un sport auquel on peut s’adonner sans ramasser les déchets des autres, quitte à initier des « parcours santé » pour solliciter judicieusement « tous » nos muscles !

Le vrai défi est :

CHICHE, on ne jette plus ses déchets n’importe où !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s