Ce qui aurait pu être fait…

A LAVAUR ET PARTOUT AILLEURS !

Parce que demain se prépare aujourd’hui, dès le lendemain de la réunion avec les parentes (hier !), il eût été de bonne pratique pour assurer un minimum de sécurité aux abords du collège des Clauzades,

  1. de passer une convention avec un urbaniste pour concocter un plan de circulation en concertation avec les bassins de vie,
  2. d’annuler la démarche du PLU, si mal engagée et n’ayant enfanté finalement qu’un projet indigent et contesté,
  3. relancer la procédure PLU en l’enrichissant des besoins de l’intercommunalité.

C’était juste à faire le lendemain… il y a quinze jours et sous les procédures d’urgence.

Et puis aussi parce que l’on ne peut attendre demain pour mettre à l’abri nos enfants, et que tenir une promesse ne doit pas rebuter Monseigneur,

  • interdire la circulation de transit aux poids lourds pendant les horaires de rentrée ou de sortie scolaire (ou définitivement),
  • déporter le parking enseignants,
  • aménager la piste cyclable en concertation avec les parents d’élèves, les enseignants et les riverains de la route Caraman,
  • profiter des travaux sur la zone des Mazasses pour créer dans l’urgence une zone multimodale qui mettrait en synergie les différents besoins avec des pénétrantes dans la zone sportive et scolaire (bus avec dépose minute pour les élèves et canalisation par une liaison pédestre abritée, parkings drainants avec un partie abritée et enrichie de panneaux solaires pour la fourniture de l’énergie utile à l’éclairage de la zone ainsi délimitée, garage à vélo et deux roues motorisés avec couloirs de circulation…
  • mettre en commun ces exigences pour alimenter l’étude visée au 1) du paragraphe précédent.

secur nums 1OU BIEN, ne rien faire

et laisser nos enfants vivre une aventure journalière qui les conduira au mieux, si rien n’est fait au service des urgences de l’hôpital.

C’est hélas ce qui se dessine à la veille de la reprise des cours.

A moins qu’en ce dimanche de tempête, Amélie nous apporte une solution miraculeuse et par son souffle impétueux réalise en 24 h, ce que Messire n’a même pas imaginé en 20 ans !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s