Quand comparer Carayon à Clemenceau n’est pas excessif !

Vous avez un problème (il y a donc une solution, mais vous ne voulez pas vous y attaquer) alors organisez… une réunion, créez une commission.

Il y a d’autres formes pour diluer, ignorer le problème, et parfois le mélange fait oublier l’essence même du problème. A ce jeu Carayon est un digne héritier de Clemenceau, la comparaison s’arrête bien évidemment là !

C’est ce que nous vivons aujourd’hui à Lavaur !

Réunions, commissions envisagées, bla-bla sont les témoins de l’inaction qui préside pour l’affaire de la sécurité des infrastructures routières au niveau du collège des Clauzades, notamment.

Après son « c’est pas ma faute », le département serait impliqué, vient le temps de l’enterrement de première classe d’un dossier qui lui brûle les doigts. Pourtant c’est stupide de différer, car il faudra bien solutionner ce qui constitue un danger mortel un peu partout dans la ville, une incohérence de l’organisation de la sécurité, un mélange des trafics particulièrement aux heures de rentrées et de sorties scolaires, mais pas que.

Sûr que pour la solution, il ne sera pas notre Monseigneur, Le Père la Victoire !

N’y aurait-il donc pas de solution(s) à ce problème, faut-il se résoudre à faire prendre à nos collégiens des risques insensés ?

soluBien sûr que non, des solutions existent, et elles peuvent être adoptées en urgence… Mais ne sont pas exhaustives d’un travail en profondeur, ce travail qui aurait dû être mené depuis une bonne décennie.

On en parle dès demain !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s