Impensable et pourtant

Il est intéressant de se plonger de temps à autre sur les « paroles et écrits » de Monseigneur.

J’ai donc entrepris un tour d’horizon de ses discours et, surprise, figurez-vous que de 2016 à 2018, il n’a rien écrit. Ce n’est pas que je me sente privé ! Loin de là !

En plein cœur de son mandat, du mandat de « Lavaur au cœur », celui-ci a cessé de battre.

Il a fallu sans doute attendre la pose de défibrillateurs à l’hôtel de ville pour que réapparaissent les discours du maire en 2018 et 2019, cela sent bien évidemment la fin du mandat, le besoin de faire passer à la postérité la prose du maître.

discours syntheseIl est, pourtant, difficile de s’extasier devant les propos du maire qui ressasse chaque année au 14 juillet les mêmes approximations historiques, sans avoir la décence et le respect d’en changer les termes.

C’est amusant ces renaissances…

Une autre qui a comme un relent d’urnes, en 2015 le conseiller Justin Larue lance une opération séduction en direction des jeunes par un tractage « toutes boîtes aux lettres » (même celles qui refusent les pub !).

Puis, comme la belle au bois dormant, l’idée s’enfonce dans une profonde léthargie, jusqu’à ce que, au printemps, naisse une association « Au Cœur » qui reprend l’idée pas très originale de créer du lien entre « les gens ». Là, de suite Le conseiller Larue s’engage avec beaucoup de cœur, n’hésitant pas à sacrifier à la pluche du marché.

Et les ressorts habituels de la municipalité sont actionnés, sport, apéros, repas… Les éternels moteurs. Sauf que Lavaur change, Lavaur ne veut plus de ces moteurs qui toussotent. La page Au Coeur est une addition de reportages publicitaires, avec quelques manifestations non sponsorisées… A qui profite la publication ? Je ne sais, je n’ose imaginer que ce soit au maire !

J’ai regardé la page facebook de l’association, il y a un détail qui ne peut laisser indifférent, c’est comme dans la liste des discours de Carayon il y a des absences terribles lors de leurs marches et parcours cyclistes, ils n’empruntent pas les pistes cyclables…

Le besoin est dans les vraies concertations, sur des vrais sujets, avec des échanges sincères et constructifs. C’est ce qui est demandé par les citoyens, ceux que les membres de « Au Cœur » appellent  « les gens ».

Pourquoi ? Il n’y en a pas !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s