Quand les mots ne veulent rien dire…

Il n’est pas question de croire ce que peuvent bien dire et écrire nos élus de la CCTA et de Lavaur, mais il n’est pas plus question d’espérer une communication sur les actions, en fait le mot qui convient est agissements…

Conscients qu’ils doivent des comptes ils ne vont même pas satisfaire a minima à la mise en commun d’informations pourtant dues.

Sous le couvert de la déclaration des droits de l’homme, j’ai demandé au président de la CCTA, Bonhomme les éléments financiers concernant le centre aquatique intercommunal.

Surprise… il m’a répondu, mais la réponse est un camouflet indigne de sa fonction, c’est aussi la preuve flagrante qu’il ne faut attacher aucun crédit à sa parole.

j’ai demandé :

« Conformément à la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, article 14 et 15), je vous demande de me communiquer sans délai les éléments financiers de cette opération ainsi que la référence aux documents comptables (autorisation de programme, engagements comptables, marchés passés et appel d’offre en cours,…).  »

Il a répondu :

« Vous trouverez les informations relatives au futur centre aquatique intercommunal sur le site internet de la CCTA (cf notamment rubriques – registre des délibérations – et – finances -)

Sur le procédé, il ne répond pas, il renvoie à des liens numériques… qu’il n’identifie même pas, c’est un procédé pitoyable.

Pourquoi c’est stupide ? Parce qu’il n’a, en procédant de la sorte, pas satisfait à la demande et ouvre, ipso facto, la porte du recours devant la CADA, datant le départ du délai de recours au 30 septembre.

J’ai trouvé :

Pas de quoi avoir une idée de ce que représente cette opération, juste une délibération portant demande de subventions et la fixation de la rémunération du cabinet « Chabanne… », bureau d’études, ce fameux bureau d’études qui a omis de demander une étude hydrogéologique avant de faire ses plans !

transparence bonhommePOURTANT, M.Bonhomme avait assuré à sa prise de fonction :

« Le temps du travail et de l’action, dans l’intérêt général et au service de tous nos concitoyens, se poursuit maintenant activement… dans un esprit constructif fait d’écoute et de respect, en toute transparence… »

Je ne sais de quel mot il ignore la signification, mais j’ai la certitude que le mot transparence à la même signification pour lui que pour le maire de Lavaur :

« Caractère de ce qui est secret, obscur. »

Normal que dans ces conditions, le citoyen ne s’y retrouve pas, heureux que nous le sachions aujourd’hui, nous pourrons ainsi traduire leurs discours !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s