Allo ? Bernard, t’as pas cent balles ?

Pour alimenter le chapitre consacré au soutien supposé de la mairie et de son jupitérien maire, il faut des actions, des actions qui marquent le bon peuple, l’enivrer de jeux, lui donner du pain.

Cela a un coût… quand on ne sait pas organiser ou que l’organisation est orientée vers la réputation du maire et sa réélection plutôt que vers l’équilibre financier.

Indifférence aux notions de rentabilité, parce confiance dans l’aide de la commune voilà le point commun des activités de ces dernières années qui sont citées par le maire comme des manifestations à l’initiative de la ville avec le partenariat obligé des commerçants.

Initiatives malheureuses : la foire économique a périclité, la patinoire coûte beaucoup plus que prévu et en plus attire vauréens et non vauréens sans dynamiser les commerces alentour pour autant, la gabegie en un mot.

Pas sûr que sans la bénédiction du maire les commerçants se seraient aventurés à des activités qui ont conduit inéluctablement à des subventions « d’équilibre ».

bernard donne des sous1Triste politique qui consiste à mobiliser des moyens, à engager des dépenses sans en mesurer les limites.

Étrangement conforme aux habitudes, on fait et on verra bien après, sauf qu’après, c’est le citoyen qui, par ses impôts, renfloue les caisses de ceux qui n’ont pas osé dire non ou qui y ont trouvé un bénéfice collatéral.

Alors, oui, Carayon donne des sous mais ce sont les nôtres, plein de sous… Mais ils seraient tellement mieux employés ailleurs.

A tenir les promesses faites en 2014…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s