Il y a trois ans…

C’est le temps du bilan. Carayon nous a servi une jolie page 10 dans son « Le Mag ». Une liste pour magnifier ses « actions » pour le soutien du commerce en centre-ville.

Une galéjade si l’on s’en tient aux résultats !

Août, c’est le mois anniversaire des dérives du maire à propos…

« des fêtes générales ».

C’était en 2016, sous l’excuse fallacieuse des attentats, le maire décidait de délocaliser les fêtes en périphérie de la ville.

flyersUn véritable tollé répondait à cette idée saugrenue. Les arguties du maire ne faisaient pas plier vauréens et forains.

La fête a bien eu lieu au cœur de Lavaur et les raisons données à cet aveu de faiblesse face à une décision stupide n’ont pas réussi à gommer la réalité des choses, Carayon décide… mais pétitions et mobilisations sont les deux outils de la reprise en main de notre destinée vauréenne.

Une page facebook avait d’ailleurs été créée par l’opposition en son temps.

La mobilisation générale du citoyen le fait reculer.

Alors si on continue à subir voie de fait, déni de démocratie, mépris, c’est bien de notre faute car il est possible de s’en affranchir.

Il s’agit bien des méthodes de Carayon, et ce qu’il a tenté pour ces fêtes en 2016, il le reproduit pour d’autres sujets tout au long de ses mandatures.

Aujourd’hui vient le moment de faire le constat de ce qu’est vraiment le bilan de ces mandats à la lumière de ce qu’il tente de nous faire… oublier !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s