Allo, Bernard… le 5 décembre 1905… cela te dit quelque chose ?

Si cela était le cas, JAMAIS, AU GRAND JAMAIS, tu n’aurais permis la forfaiture de ton conseiller Fèvre.

Il est dommage de revenir sur cet évènement. Mais, quel que soit l’angle adopté, force est de reconnaître ce fût une bien déplorable manœuvre et que le but avoué à travers des propos désordonnés ne grandit pas la démocratie et laisse perplexe sur la méthode adoptée pour entamer la campagne électorale.

jacquemertFaire  descendre de son clocher le prisonnier protestant appelé Jacquemart, chargé de sonner les cloches, pour intervenir éhontément en séance du conseil municipal, c’est le comble du déni de démocratie.

Surtout que ce symbole est aussi celui de la rouerie au delà de la légende qui magnifie la débrouillardise.

Tu l’as commis, quelle confiance peuvent avoir les administrés face à ce genre de postures ?

Le 5 décembre 1905, l’État et l’église faisait chambre à part, une bonne raison pour ne pas appeler à la rescousse d’une gestion indigente et indigeste un symbole religieux.

Simplement avoir toléré cette intrusion stupide est le signe que la démocratie n’a rien à attendre de ta gestion vingtenaire.

Et si un conseiller d’opposition ou une conseillère intervenait, déguisé-e, intempestivement pour dénoncé les errances de la mandature présente et des précédentes, aurait-il -elle la même écoute ? Nous ne le saurons jamais car l’opposition respecte les règles de la démocratie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s