Du GUD à Bellamy, à saute-mouton

Une constante, il est de droite, très droite, plus droite il est Marine, il est déjà pour bien des concepts de l’ultra droite.

Mais quelle punition ces derniers temps, il saute de Sarko à Juppé puis à Fillon et Wauquiez et finit momentanément dans les bras du Bellamy.

Décidément difficile de se vouer à un Saint quand ceux-ci changent si souvent, reste que la politique libérale est une constante bien détestable et que pour faire cette politique à visée nationale, notre maire en a délaissé sa commune depuis maintenant vingt ans.

Il reviendra, il est revenu sollicité vos votes, mais la nouvelle citoyenneté s’accommode mal des approximations, elle s’insurge contre l’ignorance des mouvements citoyens et puis, par médias aidée elle prend la mesure des démesures dictatoriales.

Le passage en force, envers et contre la loi, les oublis et actions dilatoires pour ne pas faire sont autant de dénis de démocratie.

La mandature actuelle est jalonnée de ces terribles affronts faits à la république, à la gestion démocratique.

Certes parfois le couperet est tombé,

  • souvenons-nous de ces procès ridicules contre des citoyens pour de prétendues diffamations,
  • souvenons-nous au lendemain de la dernière élection municipale que le poste de police allait s’installer dans un lieu abandonné dès le surlendemain,
  • souvenons-nous de cette foire qu’il voulait déplacer,
  • souvenons-nous de ces travaux du poste de police commencés avant la passation du marché,
  • jupiterrrr2souvenons-nous du report de l’aménagement des berges de l’Agout parce que le bureau d’études s’était trompé,
  • souvenons-nous du PLU sans cesse retardé et de son cabinet qui s’est délité dans l’étude, du cinéma qui a fermé et qui reste sans remplacement,
  • souvenons-nous de la dette qui est figée à un niveau insupportable,
  • souvenons-nous d’une cathédrale qui nous coûte un bras et plus encore,
  • souvenons-nous de cette gestion de l’hôpital qui a créé un malaise encore aujourd’hui palpable,
  • souvenons-nous de cette vindicte à l’égard de deux ados lors d’une bêtise en la cathédrale,
  • souvenons-nous de ces implantations anarchiques de lampadaires,
  • souvenons-nous de ces caméras qui ne servent qu’à flatter l’ego du maire,
  • souvenons-nous de ces routes si mal entretenues, de ces bas-côtés dangereux, de ces ralentisseurs qui sont plutôt des « arrêteurs »,
  • souvenons-nous de ces pistes cyclables qui n’ont de pistes cyclables que le nom,
  • souvenons-nous de ces places de stationnements handicapés qui n’organisent pas des parcours pertinents,
  • souvenons-nous de ces réunions du conseil municipal qui ne dure que quelques petites minutes,
  • souvenons-nous de cette délégation de signature qui est restée un an illégale,
  • souvenons-nous de ces mépris envers les conseillers ; de cette ignorance des avis des uns et des autres,
  • souvenons-nous… je vais laisser ma mémoire un peu en repos, mais je reviendrai vous dire !

Décidément il va falloir beaucoup de mémoire, mais cela justifie bien que l’on envoie le maire dans une retraite bien méritée après 20 ans d’exercice d’un mandat qui va nécessiter des audits pour prendre la mesure exacte des situations.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s