Les scandaleuses pseudos enquêtes du maire

Sous forme d’une enquête et pour faire semblant de mener une démarche participative, le maire lance un questionnaire sur la mise en place d’une navette municipale.

Il parle de mobilité améliorée dans le cœur de la ville et se livre à un simulacre d’enquête.

Il n’est point là une polémique visant à mettre le nez dans les actions stupides du maire, la polémique n’est pas de mise quand, sur le fond, l’affaire est d’une telle stupidité. Cela suffit à dénaturer la bonne intention apparente.

C’est sans vergogne que l’annonce est faite :

  • une navette pour faciliter la circulation de tous en ville (ça ne veut rien dire mais cela à une apparence séduisante),
  • disposer de 20 à 39 places – la messe est dite, la configuration choisie !,
  • effectuer des trajets de 20 minutes maximum !. Si vous n’avez pas compris que le choix est fait et les trajets imaginés c’est que votre bienveillance à l’égard du maire est devenue de la soumission aveugle.

Et le reste du questionnaire est à l’avenant…

La situation ? Manque deux catégories, la femme (ou l’homme) au foyer, et la situation de ceux et celles qui travaillent en dehors de Lavaur  qui vont être intéressés par des transports du type quartier/centre ville, gare, centre ville/quartiers, etc.

La tranche d’âge est un item incongru et sans impact sur les déplacements, heureusement le questionnaire prévoit une tranche supérieure à 81 ans et plus… Voilà incontestablement la preuve qu’il s’agit d’un questionnaire complètement bidon !

navetteMaintenant les arrêts, une pantomime qui balaie inexorablement l’étendue du je-m’en-foutisme du rédacteur du questionnaire et de son instigateur.

  • Zones commerciales, pas vraiment le centre ville, et puis elles sont réparties aux quatre coins de la ville !
  • Établissements scolaires ? pas toutes au centre ville, et puis elles sont réparties aux quatre coins de la ville !
  • Marchés et commerces centre-ville, même item géographique !
  • Centre hospitalier, les besoins sont satisfaits par des transports spécifiques
  • Quartiers, pas tous au centre ville, et puis ils sont répartis aux quatre coins de la ville par définition !

Et en fait pour construire un circuit, des circuits, il manque l’élément déterminant :

LE POINT DE DÉPART !!!

Pour le reste c’est la même stupidité et compte tenu des impératifs a priori, on ne voit pas quelle suite peut-être donnée sauf à valider un projet déjà construit au service d…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s