Avantages collatéraux

Souvent ce sont des dégâts dont il est question. Ces événements qui sont conséquences d’actions et qui portent préjudice.

Campagne électorale municipale oblige, Carayon entreprend, et ce sont donc bien des avantages collatéraux dont nous allons bénéficier.

Ici, l’idée d’un transport en commun avec comme toile de fond une consultation citoyenne ; là, des pistes cyclables – enfin des prémices. Bientôt opérations de peinture pour matérialiser un peu partout des passages piétonniers, des pistes cyclables qui viennent de nulle part et vont nulle part.

Bien sûr quand on ne fait pendant 5 ans que des fêtes et des inaugurations, une gestion au quotidien défaillante, des communications vers l’extérieur et des opérations de prestige mal ficelées, difficile la dernière année de rattraper le temps perdu qui par définition ne se rattrape jamais. D’autant que le budget est contraint et la dette abyssale comme figée par des emprunts nouveaux.

Pour un peu, on regretterait que les élections municipales ne soient pas annuelles, vous imaginez tous ces avantages collatéraux, qui deviendrait enfin une construction censée de la commune.

cara centHélas, trois fois hélas (Ronsard), ces postures sont aussi génératrices de dégâts collatéraux, plus sournois. En effet, dès le lendemain des élections précédentes, les débuts d’action sont abandonnées, les peintures sont vite défraichies et les actions saupoudrées ici et là n’acquièrent pas de cohérence, il faut à nouveau attendre six ans.

Il est urgent de rompre avec ces tristes habitudes qui consacrent le manque d’intérêt de Carayon pour sa commune et son amour pour les mandats électoraux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s