Perdre une bonne occasion de ne pas faire de citation !

Il ne peut s’en empêcher, c’est plus fort que lui.

Il use et abuse de citations, même parfois, il cite l’auteur… pas toujours !

Je le disais hier, c’est un grand tweetman notre maire, il adore ces petits phrases assassines qui constellent la planète tweet, il adore et ne se gène pas pour utiliser.
Ainsi, au lendemain d’une défaite mémorable où son camp s’est vu infliger une déculottée… historique, ne voilà-t-il pas qu’il se fend d’une citation :

chantecler

Précision :

« c’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière » est un vers tiré de la pièce de Edmond Rostand : Chantecler.

Mais pas de surprise quant à l’œuvre choisie et à la citation, c’est un coq qui prononce ces mots.

« Chantecler, un fier coq règne sur la basse-cour. Son chant est tellement puissant qu’il est persuadé qu’il fait se lever le soleil chaque jour »

Il faudra bien que Carayon prenne conscience qu’il ne fait pas se lever le soleil et que ce sont les poules qui pondent les œufs !

Il peut bien s’égosiller à chanter aussi fort nous savons bien que le soleil est éclatant sans son intervention.

Je vous livre un extrait de cette pièce qui rend au coq, ce qui appartient au coq… et apprécions ces allitérations célèbres :

Oui, Coqs affectant des formes incongrues, 
Coquemars, Cauchemars, Coqs et Coquecigrues,
Coiffés de cocotiers supercoquentieux… 
– La fureur comme un Paon me fait parler, Messieurs ! J’allitère !… –
Et s’amusant à les étourdir d’une volubilité caquetante et gutturale
Oui, Coquards cocardés de coquilles, 

Coquardeaux Coquebins, Coquelets, Cocodrilles, 
Au lieu d’être coquets de vos cocoricos, 
Vous rêviez d’être, ô Coqs ! de drôles de cocos ! 
Oui, Mode ! pour que d’eux tu t’emberlucoquasses, 
Coquine ! ils n’ont voulu, ces Coqs, qu’être cocasses ! 
Mais, Coquins ! le cocasse exige un Nicolet ! 
On n’est jamais assez cocasse quand on l’est ! 
Mais qu’un Coq, au coccyx, ait plus que vous de ruches, 
Vous passez, Cocodès, comme des coqueluches ! 
Mais songez que demain, Coquefredouilles ! mais 
Songez qu’après-demain, malgré, Coqueplumets ! 
Tous ces coqueluchons dont on s’emberlucoque, 
Un plus cocasse Coq peut sortir d’une coque, 
– Puisque le Cocassier, pour varier ses stocks,
Peut plus cocassement cocufier des Coqs ! 
– Et vous ne serez plus, vieux Cocâtres qu’on casse,
Que des coqs rococos pour ce coq plus cocasse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s