Période de réserve, oblige…

Nostalgie dominicale, j’avais vingt ans, une époque où nous étions tous plus ou moins amoureux de France Gall, Sylvie Vartan et bien sûr Françoise Hardy.

f hardy

Elle nous avait bien surpris avec cette chanson, « étonnez-moi Benoit », dans un registre qui n’était pas le sien mais avec un succès mérité !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s