L’homme est un roseau pensant…

Disait Blaise Pascal.

Carayon est un roseau dépensant !

Généreusement même, pas avec ses sous certes !

Si Pascal voulait dire que le roseau plus faible et plus fragile que la nature lui était supérieure par sa capacité à réfléchir, il ne serait pas excessif d’espérer que le vauréen et la vauréenne, plus faibles qu’une mairie toute dévouée à son chef, seront aussi supérieurs et plus efficients qu’une force aveugle dirigée vers le pouvoir d’un seul.

Rendez-vous dans un an !

Revenons, pour asseoir le propos, sur ce journal du maire. Je vous passe l’édito sur la cathédrale de Notre Dame de Paris et la promesse faite par Carayon de venir piquer nos sous dans nos poches pour « participer » à la reconstruction (d’autant que la cagnotte est fermée depuis hier !), je vous passe aussi la page consacrée sous le titre « A LA UNE » au festival international d’opéra . C’est bien, c’est sans doute un enchantement pour certains, c’est mobilisateur, c’est un évènement culturel mais, quand la commune se débat dans des projets mal conçus, des budgets étriqués et endettés, quand le projet de vie résultat du PLU est toujours en gestation alarmante, la Flûte Enchantée suffira-t-elle pour faire passer la pilule du désenchantement citoyen de Lavaur ?

magie parkingNous voilà donc rendu à ces pages du « Panorama Urbain », un immense pot-pourri, des pages fourre-tout avec un titre ronflant pour masquer la médiocrité extrême des projets intéressant l’urbain : une salle de boxe, une cathédrale éclairée (la nuit quand il n’y a que les chats gris pour s’extasier), des aménagements de circulation en guise de plan de circulation, 8 places de parkings par an dont des places handi inadaptées et hors parcours handicapé, des commerces qui s’installent (en oubliant ceux qui ont baissé le rideau), une compilation à la Prévert d’actions décousues réalisées depuis 20 ans. Mais aussi le compostage, ESL et de façon surprenante une synthèse du débat libre. Pour couronner le tout , l’évocation du centre aquatique qui va nous coûter non pas un bras mais tous nos membres. En fait de panorama urbain, il ne faut voir là qu’un panorama électoral.

Triste politique de celui qui n’a fait que coller aux ukases du pouvoir pendant les années RPR, et qui a géré les affaires courantes depuis avec, en point de mire, sa réélection.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s