Et si cela comptait ?

Chaque année, notre maire, dans ses postures dictatoriales nous sert au mois de mai, non pas un brin de muguet mais une publication retraçant, selon lui, ses actions pour notre commune.

Las, c’est toujours la même liste d’actions qui viennent pour la plupart de ses prédécesseurs ou des députées qui l’ont battu !

Mais qu’importe, après tout, s’il a suivi de bons chemins et si ce sont de belles réalisations qui ont enrichi la ville. Il n’y a pas de mal à faire prospérer les bons projets des autres.

Il n’en reste pas moins pitoyable que Carayon n’existe qu’à travers cette liste et que si on met bout à bout ce dont il se vante, on n’obtient pas un programme, pas même une ébauche. C’est la juxtaposition de réalisations au bon vouloir du maire.

lavaur desenchanté 2 Dans ce Mag du maire, il faut se pencher avec attention sur ses vantardises. Oublions donc toutes ces pages à la gloire de ceux qui vénèrent ou se servent de notre édile… (ben oui, des petits malins il y en a aussi dans ce qu’il croit être son socle de fidèles !)

Avec objectivité, il faut constater que la plupart de ce qui a été fait aurait été fait par n’importe quelle municipalité soucieuse de faire plaisir et d’assurer sa réélection.

A quelques exceptions bien sûr, la cathédrale par exemple et ses récents éclairages, il n’est pas d’actions exceptionnelles, remarquables, historiques dirait Carayon ou encore que l’on ne voit nulle part ailleurs qu’à Lavaur ne manquerait-il pas d’ajouter !

Pas plus qu’il n’y a de réalisations vertueuses selon son tic verbal, rien de tout cela.

Tenez, j’ouvre au hasard cette publicité brochure qui se positionne pile au moment des élections européennes (honni celui qui pense qu’il y a une obligation de réserve), je suis page 17, vous suivez ?

Trois articles : l’un sur le chien « le meilleur ami de l’homme » ! Un article pour une pub sur l’activité du club canin, intéressant, pas nouveau heureusement.

Le second sur le handicap, j’ai beaucoup de mal à imaginer que le maire a intégré les problèmes des handicaps et qu’il a pris la mesure des besoins. Il n’est que de constater le mépris avec lequel sont gérées les places de « stationnement handicapé » en ville pour s’affranchir de l’idée d’un dévouement  de notre édile à ce propos. C’est plutôt de la publicité pour le « lyons ». Il faudra dépasser la formation pour aboutir à des actions intelligentes. Ceci étant on ne peut que saluer le dévouement des personnes qui prennent en charge les différents handicaps.

Quant au troisième article, là, BRAVO. La mise ne place d’une maison médicale de garde est prévue par les texte depuis 2007, cela fait donc… 12 ans de retard pour faire ce qui existe à près partout, sauf à Lavaur ! Un petit mieux que le retard pris pour mettre en place le PLU…

En fait ce qui est nouveau est juste ce qui est en retard !

Et sur le fond, ce Mag qui fera l’objet bien évidemment d’autres articles, est-il compté dans les dépenses de campagne du candidat Carayon, ce serait justice et permettrait à Marianne de ne pas pleurer sur les méthodes d’un  élu de la République.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s