GRAND-GUIGNOLESQUE

Lavaur Le Mag, le journal de votre maire.

Une tribune libre qui commence par un scandale.

S’il existe bien en matière journalistique un droit de réponse, il n’existe pas un droit de divination qui permettrait aux uns de répondre aux autres alors qu’ils sont censés ignorer ce qui va être dit.

Ce n’est pas la première fois que Carayon se livre à ce petit jeu. Il dira que ce n’est pas vrai, mais bon à moins d’être complètement sot, il y a une évidence que la colonne de gauche de la tribune libre a été écrite en réponse à la colonne de droite !

Mais à force d’être victime de ces turpitudes, on finit pas accepter celles qui portent le moins grief.

Et ce « Mag » de Mai 2019 est un modèle de grand-guignolesque, rien ne nous sera épargné, sauf le silence pesant sur le PLU !

D’abord sur cette tribune libre , « Lavaur au cœur » expose que l’opposition ne soutient jamais les projets et se lance dans une imbécile démonstration que « on a vraiment peur de ce que l’on ne comprend pas ! »

Sûr que personnellement j’ai peur,

mais parce que j’ai bien compris !

J’ai bien compris que les coûts vont flamber – 1 400 000€ pour certains, plus encore pour d’autres – par la faute des impérities « des » maîtres d’ouvrages du centre aquatique.

veniseS’il est parfaitement maîtrisé que l’on peut construire sur des nappes d’eau (ce que l’opposition sait bien), que celles-ci n’ont jamais empêché l’édification d’ouvrages (ponts, routes, cathédrales, habitations, etc.), il est patent que les techniques déployées sont plus coûteuses que celles qui concernent un terrain stable.

Et le problème n’est pas là, le problème est bien l’imprévision, le dilettantisme, l’amateurisme qui ont présidé au montage du dossier.

Il eût été de bonne administration de prévoir les coûts réels et de les budgéter raisonnablement, c’eût été un moyen de valider la faisabilité de l’opération. Le coût de fondations profondes et vraisemblablement d’un cuvelage va singulièrement alourdir la facture que ce soit réalisé par des parois moulées ou des fondations en pieux.

Pour le cas d’espèce, il est annoncé 9, puis 10 (j’arrondis) millions pour finir vraisemblablement à presque 13.

Il est vrai que si l’on écoute Carayon : « les prévisions et plans sont faits pour être violés » et « qu’un prévisionnel n’était qu’une appréciation incomplète de la réalité. »

Pour le coup l’appréciation est véritablement incomplète ! Et si le maire a raison c’est bien parce que la démarche a été singulièrement indigente.

Pareil pour le cinéma, il devait faire (en catimini), pour l’instant il paie des transports vers d’autres communes, c’est cela une gestion éclairée d’une commune ?

Moi j’appelle cela de la gestion à la petite semaine.

Il ne parlera pas dans sa réponse du PLU, dommage, il y a fort à dire !

Une petite conclusion à sa conclusion en forme d’interrogation, il y a eu combien d’adjoints démissionnaires dans la majorité ?

On en parle ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s