Il se croit quoi…

Les règles de la bienséance, de la civilité ordinaire, du respect de son interlocuteur ne sont pas la tasse de thé du maire.

Il n’hésite devant aucune expression pour tenter de ridiculiser un adversaire politique, je le soupçonne même de ne pas prendre plus de précautions avec ceux qui n’osent pas être « contre » lui.

sal gosseC’est d’un rare pitoyable. Nous ne sommes pas dans un débat républicain mais dans une cour de récréation où un insupportable gamin tente de s’imposer de la plus détestable des façons, celle qui consiste à rabaisser la personne qui fait face.

Odieuse a été sa posture. La peur de la contradiction et la crainte que le bon sens aient raison de ses décisions en cette réunion du conseil municipal d’avril peuvent expliquer cette réaction mais pas l’excuser, encore moins la justifier !

La conseillère maltraitée lui pardonnera peut-être, son dieu sans doute, mais pas moi !

Car c’est impardonnable de la part d’un vieux routier de la politique d’user de pareilles manières.

Et puis mettre en doute l’honnêteté intellectuelle de cette conseillère est une insulte inexcusable, d’autant que le propos était simplement de dire les inquiétudes d’un grand nombre de vauréens confronté à la fermeture du cinéma.

A quand une attitude sereine, apaisée, celle qui permet le dialogue ?

A vouloir toujours avoir raison, il finit pas avoir trop souvent tort.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s