Oh, la, la, la… C’est extraordinaire

Quatre articles pour vous relater combien les actions du Jupiter local sont : magnifiques, formidables, remarquables, incroyables… Vous dire, à la demande de cet édile, combien sont reconnus, à leur juste valeur ses actions engagées depuis longtemps et sans concertation aucune. Mais cela a été insuffisant et n’a pas permis de faire le tour de la magie de notre maire.

Aussi pour finir ce rapide tout d’horizon de ses process et actions, il convient d’estimer son art de manipuler les chiffres, un orfèvre en la matière, un domaine où il excelle et cela sans mentir.

E.X.T.R.A.O.R.D.I.N.A.I.R.E…

Lors du dernier conseil municipal, il a voulu appuyer ses démonstrations par des chiffres en parlant de la vidéosurveillance, un point d’importance pour ce caméraphile impénitent. Il a sombré dans la technique du chiffre qui prouve tout, sauf que et c’est extraordinaire qu’il ne le sache point encore – au bout de 20 ans de pouvoir sans partage, il aurait pu tirer expérience de ces habitudes d’énarque en mal de bon sens – que le chiffre est relatif. D’autant que l’expression choisie est le pourcentage !

Sans donner une base à un pourcentage on parle pour ne rien dire et on prouve rien du tout, mais c’est bien là le but !

Donc selon les dires de Carayon, depuis que la vidéosurveillance est installée… 25 % de délits sont constatés en moins et sur ceux qui restent 25 % d’élucidations sont réalisées en plus. Rappelons que la ville de Lavaur est qualifiée par les représentants de l’État comme une ville calme et sereine…

Ces 25 % en moins de délits sont sur la zone concernée par le balayage des caméras. Mais quel est le chiffre avant caméras. J’ai repris les statistiques disponibles et il est évident que la zone d’analyse est vaste, le travail délicat et la certitude un doux rêve. C’est ce qui a incité Carayon à nous jeter en pâture un pourcentage plutôt qu’un chiffre avec sa mise en perspective en fonction des résultats des années précédentes.

Quant au taux d’élucidation, je crois plus juste de féliciter la gendarmerie et les services municipaux de la police plutôt que les caméras qui n’ont qu’un rayon d’action limité et CONNU des délinquants !

barde1Et si cela était vrai, il est extraordinaire que Carayon ne soit en mesure de donner que deux exemples qui à l’analyse prouve que les caméras n’ont servi qu’à valider des aveux ou des constats préalables au visionnage.

Cela coûte un pognon de dingue, cela fait plaisir au maire mais hormis cela… encore un petit pipi dans un violon, pas étonnant toutes ces fausses notes dans la symphonie de la gestion carayon qui devient de plus en plus cacophonie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s