Querelle…

Où il est question des réunions du conseil municipal de Lavaur et de l’excuse bidon servie par le député !

Propos recueillis par Lddm publiés le 15/03/2019

bla bla bla terTerlier : Depuis mon élection à la députation, le maire a déplacé le conseil municipal au mardi alors qu’il se tenait auparavant le jeudi ou le vendredi. Cette information est vérifiable sur le site internet de la commune, ainsi que ma présence à quasiment toutes les séances de juin 2014 à juin 2017. Le maire sait que les députés ont obligation de présence à l’Assemblée les mardis et mercredis pour les commissions, les séances publiques et les questions au gouvernement. Pendant un an et demi, il a souligné mes absences alors qu’il en connaît la cause.

 » En tant que membre de droit du conseil d’administration d’Energie Service Lavaur, j’avais engagé des vérifications, je ne pouvais donc pas démissionner avant. »

Vigilance Vauréeenne note que les conseils se réunissent plus souvent le mercredi que le mardi, c’est facilement vérifiable sur le site de la mairie ! Mais ce qui est une entourloupette c’est en fait que :

  • d’abord le maire ne signale pas cet absentéisme, ni ne les souligne sauf à être interpellé sur l’état de santé de la majorité par un élu en mal de sujets intéressants la vie de la commune,
  • ensuite, l’excuse de la présence obligatoire fait pschitt, il n’est pas utile de venir à tous les conseils – 4 à 5 par an… – mais il pourrait, notre député venir au moins à deux : celui qui concerne le compte administratif et le DOB et celui du vote du budget, juste deux petits mercredis, ou même à la rigueur faire des communiqués sur ces sujets… A voir les présences dans l’hémicycle, son absence serait passée inaperçue, et la commission à laquelle il appartient ne se réunit pas à chaque fois qu’il y a conseil !  Et selon le code de déontologie et les règles qui s’appliquent pour les députés (si peu), il ne lui aurait pas été tenu rigueur pour deux absences par an, ni même pour les 5 de 2018 !!! Ce qui serait toléré,  la réunion d’un conseil municipal étant une excuse valable.
  • enfin, puisqu’il a démissionné.. il a fini ses vérifications sur ESL, et cela donne quoi, ces vérifications qui lui auront pris presque deux ans ? En outre, on peut s’étonner qu’il estime être membre de droit de ce conseil d’administration, il est membre désigné selon le vote du  10 avril 2014 .

Bon notre député, tout apprenti qu’il est, s’est vite coulé dans le moule de la langue de bois, n’empêche que nous serions bien curieux de savoir pourquoi il ne vient pas ces réunions…  Sans doute ne veut-il pas montrer ostensiblement qu’il est très souvent en accord avec la politique libérale du maire, et qu’il ne veut pas d’un autre côté, être confronté aux sarcasmes de Carayon s’agissant de la politique mise en place par le gouvernement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s