Commerce…

commerc commerçanNe nous y trompons pas, le commerce est la somme de trois éléments parfois opposés…

Il y a d’abord le consommateur, en effet sans lui pas de commerce, ensuite le producteur et sa caravane d’intermédiaires, et pour nous servir et nous conseiller, le commerçant.

Si à travers le Plan Local d’Urbanisme, il a été mis en avant les tribulations d’une municipalité qui a bafoué l’intérêt général pour des raisons bien mystérieuses ou que je préfère ne pas savoir, ce sont les commerçants qui se sont trouvés en première ligne, les commerçants du centre-ville qui pouvaient légitimement espérer que lors de l’application des récentes lois il serait fait juste mesure de leurs soucis de survivance.

Nous l’avons vu, avec quel mépris souverain, le problème a été traité a posteriori en organisant ou en faisant organiser des réunions d’informations. Simplement dire ce qui est prévu dans l’ignorance complète des souhaits des intéressés, les commerçants du centre-ville.

Mais que seraient les commerçants, les producteurs sans client ?

Peut-on imaginer un commerce sans chaland ? Comment finalement attirer le chaland, le fidéliser sans le manipuler ?

Le bien connaître est l’étape essentielle et le respecter dans ses multiples facettes…

On se retrouve demain pour dire ce que nous sommes, ce que nous sommes devenus et vers quoi nous nous dirigeons, nous les clients !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s