Pour qui roule-t-il ?

En effet la question du « déménagement » de l’Intermarché est d’une extrême acuité face à la vacuité du projet de PLU.

Le tollé incontestable marque de manière indélébile l’amateurisme qui a présidé à la conception de ce document d’urbanisme dont l’importance en ce temps de la transition énergétique et écologique n’aurait dû échapper à personne. Une opposition active est née contre ce projet qui tuera le commerce dans le centre-ville s’il se réalise.

Alors,  il est des ralliements qui posent question.

S’agissant de l’entrée de ville, route de Gaillac, le projet avancé de centre commercial a eu comme conséquence une levée de bouclier de l’ensemble des acteurs économiques du centre-ville. Je dis avancé parce que la lettre du Président de la SAS du Vaural – gérant de l’inter marché, ne souffre d’aucune ambiguïté. Il est, d’ailleurs, en mesure de dire, dès à présent, le nombre d’emplois que cela créera, selon lui.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de lire cette lettre cliquer ici

Il est flagrant que le projet est prêt à être déposé, du moins dès que le PLU sera approuvé et s’il n’y a pas de recours contre…

Aussi le propriétaire, gérant met les bouchées doubles voire triples.

Il a « bénéficié » pendant l’enquête d’une intervention du maire (un adjoint en fait) puis une autre intervention du vrai maire, le lendemain de l’enquête et maintenant il fait appel au Président du cercle économique vauréen (CEV) pour lui concocter une réunion de présentation du projet.

Le bon sens veut que s’il est en mesure de présenter son projet, c’est que celui-ci est bien avancé d’autant que dans la lettre il affirme qu’une promesse de vente a été signée avec un futur acquéreur du site actuel.

Il est bien patient ce futur acquéreur… 3, 4 ans ou jamais et pas très regardant non plus en termes de bilan énergétique du bâtiment et autres données structurelles pour une construction inadaptée quant à ses matériaux et son isolation (c’est dans la lettre).

Mais là n’est pas mon propos aujourd’hui.

Le président du CEV organise donc une réunion informative pour ce projet alors que de nombreuses voix se sont élevées contre, et pas n’importe quelles voix, ce sont celles de son cercle !

Oui, ce sont les voix des commerçants du centre-ville, ceux-là qui comptent les fermetures de magasins, ceux-là même qui sont à la merci d’une clientèle que l’Intermarché se propose de séduire en diversifiant son achalandage (c’est aussi dans la lettre).

guiraudeCe n’est, de mon point de vue, pas sa mission de Président. Au contraire, il devrait être le porte-parole de ses collègues, se battre contre ce projet scélérat. Il aurait dû bien évidemment, lui-aussi, porter à la connaissance de la commissaire enquêtrice les dommages économiques que ce projet entrainera s’il se réalise.

Non, il semble bien qu’il fasse le lit de l’Intermarché. Il sera intéressant qu’il précise sa position et dire pour qui il roule au cours de la réunion : Intermarché ou les commerçants.

Le maire ne dit plus rien, pour ce sujet il dort à poings fermés doucement bercé par le président du CEV qui à défaut d’endormir nos commerçants, espère bien par son attitude pouvoir continuer à bénéficier de subventions propres à équilibrer le  budget de son cercle malmené par des activités coûteuses.

Sans doute les commerçants profiteront-ils de la réunion informative… pour s’informer des bilans de la foire économique et de la patinoire… deux activités financées par leurs cotisations ?

La mort du centre-ville n’est pas inéluctable, juste il faut mettre en place des structures propres à inverser la tendance d’installations mortifères des grandes surfaces en lisière de communes qui sont décriées partout en France (et dans le monde).

Des solutions existent.

A Lavaur comme ailleurs, il faut simplement le vouloir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s