PLU… Oyez braves commerçants !

caracolucDécidément Macron ne renierait pas Carayon !

Après les vœux, notre édile se fend d’une lettre à ses commerçants. Il propose une rencontre…

Pas avec les commerçants, pas tous ! Juste ceux qui seront désignés (Comment ? Par qui ?) et qui seront aux côtés des représentants du Cercle économique (ndlr : CEV cercle économique vauréen à qui on doit une foire économique qui est, depuis deux ans, plutôt une foire tout court ! Aussi la patinoire qui, comme la foire, est déficitaire).

C’est bien la méthode Macron, « j’invite ceux qui sont OK et je généralise avec ceux qui n’ont pas le moyen de contester » !

C’est une première réunion dit-il ! …

Il a la mémoire qui flanche notre bon maire ? Ou bien quand il n’est pas là, cela ne compte pas ! Car fin décembre les commerçants étaient déjà invités, mais le maire avait désigné un second couteau pour éteindre la grogne. Le pompier de service n’a pas fait le job ! Aussi le maire va payer de sa personne !

Une lettre de quatre pages, c’est juste ce qu’il a fallu pour prendre les commerçants pour des sots !

Il est comme Macron : il comprend l’inquiétude. Mais, sans doute il s’en moque puisqu’il continue dans ses errances d’annexion de terres agricoles pour son INTERMARCHÉ !

Et qu’il ne vienne pas dire qu’il reste en retrait du problème. Il a milité pour l’installation de ce super-hypermarché. Il a même, un courrier en atteste, tenté de désamorcer – en vain – un recours en sollicitant directement la société qui avait présenté un recours aux fins de rejet du projet.

Qu’il ne vienne pas non plus plaider que l’installation est hypothétique, Le président de la SAS du Vaural s’est très clairement positionné pour un dépôt de dossier suite au PLU. Il n’y a aucune ambiguïté à ce sujet, même si la surface d’emprise reste floue.

Les commerces de Lavaur ne subissent la vente sur internet pas plus qu’ailleurs,  et là n’est véritablement pas le problème. Ce dont il est question est particulièrement l’achat récurrent (des fois que Carayon me lise, je traduis : il s’agit des achats de tous les jours qui sont exclusivement des achats de consommables – alimentaires particulièrement), celui qui est le cœur de métier des supermarchés de Lavaur : Aldi, Leader Price, Netto, Carrefour market, Super U, Intermarché, Lidl (très bientôt), les drive de Super U, Intermarché, Leclercq, Leader Price.

Champion de France de la vente en super-hypermarchés (en nombre) le Tarn voit la zone de chalandage de chaque commerce se réduire au fur et à mesure des installations.

A Lavaur cette zone se réduit comme peau de chagrin avec l’installation de Lidl mais aussi en appliquant le coefficient de progression démographique tel qu’il est et non tel que le rêve le maire. Une médaille d ‘or qui se profile pour Lavaur, celle du plus grand nombre de supermarchés par habitant !

Il parle aux commerçants du POS, comme si les commerçants étaient des niais, ils savent que le POS est caduc (help Monsieur le Maire, caduc veut dire qu’il n’est plus valide !) depuis mars 2017 ! et que le document d’urbanisme en vigueur est le RNU. J’y reviendrai sur cette méthode !

Donc les « bla-bla » sur la logique de prolongement des dispositions du POS pour le PLU, c’est du pipeau. La zone des « silos » est une zone agricole en entrée de ville, ce qui en fait une zone à ne pas urbaniser et surtout une zone où ne peut être édifié un commerce de grande surface (conjugaison des différentes lois et des textes qui selon Carayon ont justifié le délai anormalement long pour mettre à l’enquête le PLU)

Il nous dit que le PLU a été présenté en réunion publique, c’est vrai j’y étais… mais c’est de la com. au rabais et un PLU doit être œuvre de concertations, c’est à la mairie de faire les démarches, d’aller au devant de ses citoyens !

Il jette en pâture toutes les actions faites, ces gratuits qui bénéficient indifféremment aux vauréennes et vauréens et à nos voisins qui viennent s’amuser et qui n’en profitent pas pour faire les courses de la semaine.

Tout cela est bien spécieux car sous une apparence de vérité se cache une tromperie. Tout au plus, et ce n’est pas vérifié, quelques commerces de restauration bénéficient de retombées d’activités/animations, mais Lavaur ce n’est pas « des jeux et du pain ».

Lavaur est une ville qui est bien plus que cela, qui demande à vivre autrement que sous le joug d’un maire qui se veut tout puissant et seul décideur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s