PLU… Pourquoi le PLU est une stupidité !

Et le PLU I (i pour intercommunal) une, LA solution.

Repoussé par Carayon, car il est maire et maître de sa commune et retenons-le, seul maître ! le PLU I est la solution à bien des interrogations.

D’ailleurs le citoyen vit en intercommunalité dans les faits.

Il faut être bien naïf pour penser en zone de chalandage communale. Dans les faits les fuites des acheteurs se produisent au gré des promotions, des opportunités de déplacements.

La seule zone de chalandage communale (ou presque) est celle qui concerne les achats récurrents, les achats de tous les jours, le consommable, l’alimentaire en particulier.

Mais alors là il faut estimer cette zone à sa juste valeur.

Quand Intermarché, pour justifier le saccage de la zone des silos, parle d’une zone de chalandage de 30 000 clients potentiels c’est une vue de l’esprit, c’est un élément éhontément faux, une surestimation qui n’a pas le commencement de l’ombre de la réalité.

Lavaur, en terme d’achats récurrents, c’est 13 000 habitants. Soit un potentiel clients de moins de 4 000 à répartir sur 7 supermarchés.

Il est fait, là, abstraction d’une fuite potentielle sur Saint-Sulpice, Graulhet et Toulouse en fonction des sites d’emploi des acheteurs (on peut à la marge imaginer que Gaillac et Castres aspirent aussi une partie de la clientèle).

Donc il est prévu par Intermarché et Carayon plus de 6 000 m² de commerces en plus alors que par jour le potentiel local est de 80 clients sur chaque point de vente !

Un PLU I aurait intégré toutes ces données, les aurait affinées et revues donc à la baisse en prenant en compte la démographie de chaque ville de l’intercommunalité, le nombre de supermarchés (18 sur les communes précitées sans compter les petites surfaces de ventes qui souvent suffisent à l’achat journalier ou de dépannage).

Mais, Carayon voit les choses en grand, ce qui va être grandiose c’est le gâchis généré, le sacrifice fait de surfaces utiles à l’expression de la sauvegarde de l’environnement.

Il n’y a plus de joker, les cartes abattues sont celles de la condamnation de l’avenir de notre planète et Carayon joue sans un regard pour le devenir de nos enfants…

chalandage

Sur cette carte les interactions des achats récurrents, Lavaur en orange est très sollicitée par les commerces de Saint-Sulpice et Grauhlet et elle est victime de fuites vers Toulouse, Castres et Albi qui offrent des commerces diversifiés et génèrent des effets d’aubaine qui ponctionnent d’autant les achats récurrents sur site.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s